Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 12:32

Bayonne encore freiné
img337/6023/3916697fi9.jpg

Dominer n'est pas gagner. Les Bayonnais l'ont appris à leurs dépens samedi soir (1-1) et voient la montée s'éloigner un peu plus.

Alain Pochat n'est pas le genre d'entraîneur à se réfugier derrière des phrases toutes faites, vides de sens et dénuées de toute analyse pertinente. Samedi soir, le technicien ciel et blanc a fait part en toute franchise du sentiment de frustration qui animait ses troupes à l'issue du match nul (1-1) concédé au stade Didier Deschamps par l'Aviron Bayonnais devant Montluçon. « J'ai les glandes (sic), sourit nerveusement le technicien basque. L'équipe livre une très grosse première période avec une emprise nette sur le jeu. Malheureusement, on ne marque pas sur nos temps forts. Montluçon vient une seule fois dans notre camp en seconde mi-temps et marque. Voilà, c'est terriblement frustrant car notre production était bien meilleure que lors du match contre Anglet mais on n'est quasiment pas plus récompensés. » L'état du terrain n'a pas non plus favorisé le jeu de passes des Ciel et Blanc. « La pelouse était catastrophique, pointe Alain Pochat. Dans ce cas-là, l'équipe qui défend est toujours plus avantagée. »

Flegeau déverrouille le score

Si la possession de balle a bien été en faveur de l'Aviron tout au long de la partie, en revanche cette main mise sur le jeu n'a pas engendré une multitude d'occasions. Il fallait ainsi attendre la 24e minute pour voir un début de percussion bayonnaise. Côté droit, Julien Poueys faussait compagnie à deux joueurs, petit pont à la clé, mais butait dans la surface de réparation sur le bon retour d'un défenseur montluçonnais. Des visiteurs qui tentaient d'opérer en contres mais se montraient incroyablement timides dans la dernière passe. Toujours plus dangereux sur coups de pied arrêtés, les Ciel et Blanc inquiétaient le portier adverse à la suite d'un coup franc de Soubervie, excentré côté droit aux 35 mètres, mais Bourgeois repoussait en deux temps le ballon en corner (38e). Deux minutes avant la pause, sur un nouveau corner en faveur de l'Aviron, Nicolas Flegeau se trouvait à la retombée du ballon et adressait une frappe du gauche dans le soupirail de Bourgeois. Masqué, le gardien montluçonnais ne pouvait que constater les dégâts (1-0, 43e).

Bayonne stérile

Cueilli juste avant la mi-temps, Montluçon se voyait dès lors dans l'obligation d'appuyer un peu plus ses offensives pour revenir au score. Chose faite à la 53e minute sur un corner lorsque Moreau, abandonné au second poteau de Bouet, plaçait un coup de tête imparable (1-1, 53e). Une demi-occasion, un but et 100 % de réussite pour les joueurs de l'Allier. Le temps pour les Bayonnais de digérer ce coup du sort et Fabien Labarbe partait de la ligne médiane, résistait au retour de deux défenseurs montluçonnais mais se heurtait à Bourgeois, bien sorti à hauteur de ses six mètres (60e).  Alain Pochat décidait alors de faire entrer successivement Heckly (66e), Lestage (76e) et Jacob (80e) afin de redynamiser son attaque, mise sous l'éteignoir par une compacte défense visiteuse.  Dominateur territorialement, Bayonne peinait pourtant à mettre à contribution Bourgeois. Sur un contre, Montluçon était même tout proche de toucher le jackpot alors que Komenians dribblait deux adversaires sur le côté gauche et transmettait le ballon aux 20 mètres dans le dos de Riberol, seul face aux buts de Bouet (86e). Au terme d'un match pauvre en occasions de buts, Bayonne et Montluçon se séparaient sur un partage des points qui n'arrange au final personne.

Sud-Ouest (Lundi 25 Février)

Partager cet article

Repost0

commentaires