Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 11:29

Un groupe remanié à Poissy

Les Bayonnais se sont déjà imposés deux fois en terre parisienne cette année. Jamais deux sans trois ?
Cette année, l'Aviron Bayonnais est monté deux fois sur Paris. Les deux fois, la bande à Alain Pochat s'est imposée sur le même score (1-0 à Sainte-Geneviève et Moissy). Une troisième victoire proche de la capitale ce soir arrangerait en tout cas fortement les affaires de l'Aviron qui n'en finit plus de regretter les occasions manquées de recoller au peloton de tête. « Çà commence à faire rengaine » explique le technicien bayonnais, « mais c'est encore râlant de voir qu'on perd bêtement deux points. Montluçon a une demi-occasion la semaine dernière et la met au fond. Nous, on ne parvient toujours pas à concrétiser pleinement nos points forts dans une partie. » Les Bayonnais sont effectivement très loin de la meilleure attaque du groupe détenue par les jeunes Manceaux qui ont inscrit deux fois plus de buts que les joueurs basques (38 contre 19). « Il ne faut pas croire que çà amuse les joueurs non plus. C'est terriblement frustrant pour eux », se défend Pochat, « sur le match de samedi dernier, je n'ai pas grand-chose à leur reprocher mise à part cette mésentente sur l'égalisation. Mais le pire, c'est de voir qu'on doit prendre les quatre points sur certains matches parce qu'on est dominateur et qu'on n'y parvient pas. Si encore on perdait des points contre des équipes qui nous sont supérieures. Mais ce n'est pas le cas. » Pour exemple, l'an passé à la même époque, les Bayonnais possédaient dix points de plus au classement et étaient quand même trois points derrière le leader Rodez. Cette année, on inverse juste le nombre de victoire et de matches nuls (11 et 4) et on retrouve les Bayonnais à la 8e place mais à seulement cinq longueurs du leader Sainte-Geneviève.

Des changements. « Oui c'est vrai, l'an passé, on avait aussi un goal-average de + 10, cette année, il est de +1 », ajoute également Alain, « mais on avait aussi passé une belle série de rencontres sans prendre le moindre but, ce qui n'est plus le cas dernièrement. » Et en parlant de série, l'entraîneur bayonnais n'oublie pas que Poissy avait été l'entame de trois victoires de rang : « On signe de suite pour des résultats identiques sur cette phase retour » plaisante le technicien bayonnais. Il n'empêche, les Bayonnais, s'ils venaient à s'imposer à trois reprises sur les trois prochaines journées, ne seraient plus très loin des premiers rôles. « On sait que nous avons encore un bon coup à jouer avec les équipes de tête mais il ne va pas falloir qu'on s'endorme non plus car derrière, çà peut revenir très vite aussi. Dans notre position, il faut prendre des points, ne pas jouer petit bras et attendre un contre. Il faut jouer la gagne. » Et pour ce faire, le coach bayonnais a décidé « de secouer le cocotier ». Certains cadres sont donc laissés à disposition de l'équipe réserve ce week-end, comme Jean-Christophe Bouet, Julien Poueys, Jérôme Lestage et Manu Degoul pour ne citer qu'eux. Arnaud Barsacq lui aussi ne pourra pas être aligné face à Poissy. Les Bayonnais ont pris la route hier soir après le dernier entraînement de la semaine. « On a plus misé sur des joueurs rapides devant ce week-end car c'est un peu leur point faible derrière. » Les Bayonnais n'ont de toute façon plus de temps à perdre pour revenir titiller les premières places du groupe.
Le groupe. Duhour, Cesaro ; P.Lalanne, Estrade, Camiade, Flégeau ; Bidegain, Lacroix, J.Lalanne, Choplin, El Hajjam, Soubervie ; Giron, Labarbe, Heckly, Jacob.

Le match
EN DIRECT ICI

Ce soir, Stade Léo Lagrange, 18h00

Poissy (12e, 46 pts) - Bayonne (8e, 50 points).

Arbitre : M. Crampon

Sud-Ouest (Samedi 1er Mars)

Partager cet article

Repost0

commentaires