Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 13:25

L’Aviron ne méritait pas cela
1 - 1

But de Heckly (77è)

BUTS: Heckly (77e) pour Bayonne. Duhai (88e) pour Fontenay.

AVERTISSEMENTS : P.Lalanne (28e et 70e) à Bayonne.

Queiros (25e), Landry (59e), Gandrillon (67e), Duhai 88e) à Fontenay.

EXCLUSION : P.Lalanne (70e) à Bayonne.

BAYONNE: Bouet- Soubervie, Flégeau, P.Lalanne, Estrade- El Hajjam, Lacroix, J.Lalanne, Choplin (Giron 67e, puis Laporte 81e)- Heckly, Poueys (Barsacq 58e).

FONTENAY: Pauvert- Letouze, Dupas, Deschamps, Piveteau- Gandrillon, Queiros, Duhai, Rodriguez- Boulanger (Ducourneau58e)- Landry.

 

BAYONNE – FONTENAY Dominateurs toute la partie, les Bayonnais abandonnent toutefois deux points précieux sur leur pelouse contre le leader Fontenay (1-1). En cause, un arbitrage incohérent.

 

Il est des matches où l’on se dit que rien ne se passera comme on le veut. C’est sans doute le sentiment de tous les Bayonnais, joueurs, staff, dirigeants et supporters compris, samedi soir après avoir été contraints au match nul par le leader Fontenay (1-1). Les visiteurs, eux, peuvent s’estimer heureux par la tournure des évènements. Les Fontenaisiens ont poussé une action samedi soir. Elle est allée au bout ! Rodriguez, bien aidé par Dupas, a réussi à déborder Soubervie une seule fois, son centre a été repris imparablement par Duhai à l’entrée de la surface : une égalisation heureuse pour une formation dominée outrageusement toute la partie, même en supériorité numérique (88e, 1-1). Et pour se rendre compte de cette domination Bayonnaise, il suffit de jeter un coup d’œil sur les statistiques de la première période. Six corners pour les joueurs Basques contre un seul pour les Vendéens, aucun arrêt pour Bouet qui s’évertue à faire les cent pas pour se réchauffer tout en regardant ses partenaires se heurter à un véritable mur de l’Atlantique.

Un premier tournant

Les hommes d’Alain Pochat sont toutefois tout près d’ouvrir le score notamment sur les coups de pieds arrêtés très dangereux bottés par Soubervie : Pauvert dégage en catastrophe devant Lacroix sur le premier (13e), est tout heureux de voir Poueys et Lacroix passer au travers sur le second (19e) et bloque bien la tête de Philippe Lalanne sur le troisième (45e). Poueys avait aussi tenté sa chance plus tôt (3e) de même qu’Heckly (8e, 10e). Mais ce n’est rien par rapport au premier tournant de la partie qui survient lorsque l’arbitre de la rencontre, Mr Fourteau signale une faute d’Estrade sur Gandrillon alors qu’il vient d’ouvrir le score de la tête (24e). Un premier fait de jeu contre l’Aviron. Mais pas le dernier !

Au retour des vestiaires, l’Aviron peine un peu plus à s’approcher des buts de Pauvert mais tente bien de marquer ce fameux premier but avec Poueys qui loupe quand même le cadre (53e) sur un bon service de Choplin. 

Le deuxième tournant

Survient alors le deuxième tournant de la partie. Philippe Lalanne, qui a maille à partir avec Ducourneau sur le côté droit, écope d’un deuxième avertissement plus que sévère qui le contraint à quitter le terrain avant tous les autres (70e). Un deuxième coup du sort qui n’assomme pas pour autant les co-équipiers de Marc Estrade. Car en infériorité numérique, Heckly va illuminer la soirée Bayonnaise d’une frappe limpide du pied gauche des trente mètres qui lobe toute la défense, Pauvert y compris (77e, 1-0) !

Du grand art qui ne suffira malheureusement pas. Au grand dam des joueurs tout d’abord, Flégeau ayant écopé d’un carton rouge après la fin du match. Au-delà du résultat, ce sont surtout les suspensions à venir qui risquent de peser lourd pour l’Aviron Bayonnais.

Sud-Ouest (Lundi 24 Mars)

Partager cet article

Repost0

commentaires