Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 18:28

« Je suis fou de joie »

Le président Mérin a reçu hier, en milieu de matinée, l'accord de la commission pour la montée en National.
« Je suis vraiment fou de joie. Pour les joueurs, et pour l'encadrement technique dirigé par Alain Pochat. » Hier, en fin de matinée, le président de l'Aviron Bayonnais Football Club exultait. Il venait de recevoir la réponse positive de la Commission de la DNCG. « Sans d'autres explications. Je recevrai un courrier » m'ont-ils dit. Dès qu'il a reçu cette bonne nouvelle Manu Mérin a réservé son premier coup de téléphone à Alain Pochat, l'entraîneur, en stage avec l'équipe à Hagetmau (Landes). Ils devaient disputer hier soir un premier match amical contre Agen à Biscarrosse. « Il eut été vraiment injuste que l'effort fourni par les joueurs et le staff technique sur le terrain ne connaisse pas sa juste récompense sur le tapis » ajoute le président.

Le soulagement est d'autant plus énorme que les ciel et blanc ne savaient encore s'ils allaient assurer l'ouverture de la saison en National le 2 août en déplacement à Beauvais. Sur le calendrier officiel de la fédération, le futur adversaire des gens du Nord figurait pudiquement en pointillé. Comme étaient en pointillés, les trois futures recrues de l'Aviron : le défenseur central Gérard Rolland, en provenance de Beauvais d'ailleurs, l'attaquant Fabrice Seydou, en provenance d'Orléans, auteur de 15 buts la saison dernière, et Joan Delaneuville, le milieu défensif du Pau FC qui a la douleur d'effectuer un chassé-croisé avec les Bayonnais, rétrogradé qu'il est en CFA. « On espère bien avoir le prêt d'un club pro ajoute le président qui a retrouvé l'appétit. Nous avons reçu un bon accueil de la part des chefs d'entreprise de la région ajoute Manu Mérin. Nous sommes le club qui a le plus petit budget alors nous allons reprendre notre bâton de pélerin pour augmenter le bas de laine …» Mais enfin, le ciel de l'Aviron a retrouvé sa belle couleur. Et nul ne doute que cette famille qui s'est battue bec et ongle pour retrouver son statut de club en devenir se retrouvera pour le premier match à domicile contre le Paris Football Club. L'épopée recommence.

Sud-Ouest (Jeudi 17 Juillet)

--------------------------------------------------------------

img406/9702/4176921zh3.jpgimg221/3199/zeuskalherripr4.pngimg406/9702/4176921zh3.jpg
Reportage France 3 Euskal Herri
Edition du mercredi 16 juillet
(A partir du début)

Partager cet article

Repost0

commentaires