Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 11:19

De retour en National
img378/5616/6031855uk4.jpg

Le club reprend le championnat à Beauvais ce week-end. Revue des troupes.

Annoncé en début de saison dernière, l'Aviron Bayonnais a atteint son objectif. À savoir retrouver le niveau du National, l'antichambre du football professionnel en France. Avec seulement trois défaites au cours de la série retour, et surtout une énorme série de sept victoires d'affilée, les joueurs d'Alain Pochat ont terminé le dernier exercice en boulet de canon. Coiffant sur le poteau les autres candidats à l'accession en National. Le club bayonnais avait connu des débuts poussifs, mais Alain Pochat et son staff sont toujours restés confiants dans leurs méthodes. Le faible total de buts inscrits lors de la phase aller n'a inquiété personne. Et au contraire, les joueurs basques ont continué de travailler et enfin trouvé la parade à leurs maux grâce à une fin de saison parfaite et un Sylvain Heckly inarrêtable, auteur de douze buts lors de la phase retour.

Une intersaison un peu tourmentée. Mais à peine passée la ferveur de cette remontée, les dirigeants bayonnais se sont de suite tournés vers l'avenir proche. Avec pour point de mire le passage devant la DNCG pour obtenir le précieux sésame pour le National. Les deux épisodes, DNCG et l'appel, auront tenu tout le club en haleine. Enfin rassurés sur leur avenir, le staff et les joueurs se sont mis au travail avec une préparation désormais habituelle dans les Landes (stage d'une semaine à Hagetmau). Habituelle mais aussi très sérieuse. On se rappelle que l'an dernier, c'est cette préparation qui avait porté ses fruits lors de la dernière ligne droite. Quatre matches amicaux ont ainsi été disputés lors de ce mois de juillet avec trois victoires pour un match nul. Et surtout, douze buts inscrits avec dix buteurs différents, pour seulement trois encaissés. Cette année, l'Aviron Bayonnais présente un budget légèrement revu à la hausse, mais qui ne dépassera pas le million d'euros (avec encadrement de la masse salariale). Il sera une nouvelle fois le Petit poucet du championnat. Le budget des Chamois Niortais sera ainsi cinq fois supérieur à celui des Bayonnais ; tandis que sept formations dépassent les trois millions d'euros.

Les nouvelles têtes. Les Bayonnais n'ont pas connu d'exode massif. Fabien Labarbe a rejoint Les Herbiers, les attaquants Arnaud Barsacq et Laurent Sautier sont repartis aux Genêts afin de retrouver plus de temps de jeu. Et le défenseur Johan Marien est parti à Cholet. L'Aviron a en revanche enregistré les arrivées de l'attaquant d'Orléans Fabrice Seidou (14 buts l'an dernier en CFA), du défenseur beauvaisien Gérard Roland, et du milieu offensif d'Ajaccio Escude-Candau. Il mise aussi sur trois jeunes (Buyoyo, Nouicer et Gaverina). Ajoutez à cela les « anciens » qui ont déjà connu le National il y a quatre ans (les deux Lalanne, Heckly, Estrade, Lestage, Laporte) et vous obtenez un groupe mûr qui alignera qualités individuelles, combativité et solidarité. Les maîtres mots pour se dépêtrer de ce championnat long et usant. Gueugnon et Niort veulent revenir en Ligue 2, Laval veut retrouver son lustre d'antan, tandis que Croix de Savoie, Cherbourg, Créteil ou Sète sont plein d'ambitions.

Rendez-vous dès ce soir à Beauvais, où les Basques sont partis depuis hier soir.

Sud-Ouest (Samedi 2 Août)

Partager cet article

Repost0

commentaires