Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 11:15

"Un groupe solidaire"
img153/7076/fb399992gw6.jpg

Natif de Souraïde, dans le Pays-Basque, Michel Bidegain a retrouvé le National cette saison avec l'Aviron Bayonnais après deux années passées à l'étage inférieur. Avant d'affronter Sète ce samedi, il a accepté de revenir sur les très bons débuts en Championnat de son équipe.

Michel, Bayonne est la seule formation à avoir gagné ses deux premiers matches. A quoi attribuez-vous cette réussite ?

"C'est à l'image de ce qu'on a accompli depuis le mois de mars, en CFA. On reste sur une très bonne dynamique de victoires. Le groupe a peu évolué, ce qui fait qu'on se connaît tous très bien. Les joueurs nous ayant rejoints ont une excellente mentalité, même si la plupart découvrent le National. Ils sont plein de qualités et veulent le prouver."

Le National, c'est un Championnat que vous connaissez pour y avoir joué il y a trois saisons.

"J'ai tout de suite retrouvé cette intensité caractéristique à ce Championnat. C'est très technique mais surtout cela demande une intensité physique de tous les instants. Lors de notre première accession en 2004-2005, on a fait une bonne première année avant de sombrer la suivante. Aujourd'hui, je n'ai pas trop de craintes car on forme un véritable groupe uni, où tous les joueurs sont prêts à faire les efforts pour le bien de l'équipe."

Le club a connu quelques difficultés par le passé dans le domaine sportif et en dehors. Où en est-il aujourd'hui ?

"C'est vrai qu'en quelques années, l'Aviron a vécu pas mal de moments difficiles. Christian Sarramagna, l'ancien entraîneur, a quitté le club et beaucoup de joueurs sont aussi partis après notre descente en CFA en 2006. Il a fallu se reconstruire et l'arrivée d'Alain Pochat à la tête de l'équipe a fait un bien fou. Personnellement, il m'a permis de prendre confiance et surtout d'avoir un temps de jeu très conséquent. Lors de notre première montée en National, on avait un peu perdu nos valeurs fondamentales comme la générosité, la simplicité. Maintenant, on a retrouvé notre identité et on compte bien ne plus s'en séparer."

L'objectif pour un promu est avant tout de se maintenir. Pensez-vous l'Aviron capable d'y parvenir ?

"Qualitativement et quantitativement, on est vraiment très bien armé cette saison. On se sent fort. La victoire à Beauvais (1-2) en est la preuve. En deuxième période, on a vécu des minutes délicates mais on ne s'est pas écroulé, ce qui n'aurait pas été obligatoirement le cas il y a quelques mois. La solidarité est extraordinaire dans ce groupe. Se maintenir sera difficile mais je pense sincèrement qu'en restant appliqué comme on l'est depuis le début de saison, c'est un objectif réalisable."

 

Partager cet article

Repost0

commentaires