Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 11:38

Les Bayonnais confirment
img247/9752/6291013lb8.jpg

Après la 4e journée, l'Aviron est l'équipe surprise de ce début de saison, deuxième au classement entre le leader Istres et le troisième Laval.

De bons débuts. Trois victoires en quatre rencontres pour une seule défaite concédée dans les arrêts de jeu à Sète la semaine dernière. Le bilan est plus que satisfaisant pour le club basque qui aurait signé des deux mains pour compter neuf points au bout de quatre journées. Et au vu du calendrier très proche de l'Aviron au cours de septembre, ce petit matelas ne sera pas de trop : deux déplacements consécutifs à Gueugnon et Créteil (deux ex-Ligue 2) avant la réception de Sannois fin septembre. Les Bayonnais compteront un match en moins (celui du 5 septembre contre Niort repoussé pour cause de Coupe de la Ligue pour les Chamois).

img530/7043/abarles4mk6.png
Troisième victoire.
C'est sans doute celle qui a mis le plus de temps à se dessiner sur les trois remportées par la bande à Alain Pochat cette année. Avec un dispositif plutôt prudent en première période et un score vierge à la pause, l'Aviron devait revenir sur le terrain après la pause avec d'autres ambitions, notamment pour un match à domicile. Encore que si Sylvain Heckly avait ouvert la marque sur sa première occasion (frappe sur le poteau, 10e), la physionomie de la rencontre aurait sûrement été toute autre et les Arlésiens, menés au score, auraient été contraints de laisser des espaces plus tôt dans la partie. Les rentrées de Simon Elissalt et Vincent Escude-Candau auront fait un bien énorme dans l'entrejeu bayonnais en seconde période sans oublier leur touche technique ballon au pied. Une panoplie supplémentaire dans l'effectif basque et une adaptation rapide à un schéma de jeu différent auront permis aux Bayonnais de s'imposer, certes dans la douleur, mais de prendre trois points non négligeables contre un adversaire de même budget.

img525/8205/abarles1el7.png
21 buts et des cartons.
Cette quatrième journée de National est la plus prolifique en buts depuis la reprise du championnat. Le meilleur total datait de la seconde journée au cours de laquelle vingt buts avaient été inscrits. Ce week-end, ce total a été battu d'une unité. En étant un brin chauvin, on dira que le but venait de Didier-Deschamps. Ceci étant dit, ce n'est pas une grosse moyenne par match (à l'instar de la Ligue 1) si on tient compte du fait que cinq buts ont été marqués au cours de la seule rencontre Laval-Gueugnon. En revanche, au niveau des avertissements, c'est tombé dru ce week-end. Les hommes au sifflet ont délivré cinquante-quatre cartons jaunes et cinq cartons rouges pour des statistiques affolantes et quelques rencontres aux ambiances électriques pour ne pas dire délétères comme à Bayonne samedi soir (contre Arles) ou à Cherbourg vendredi soir (contre Sète). Certains comportements chez ces deux visiteurs ne sont pas à montrer en école de foot.

img525/7499/abarles19kr0.png
Istres leader.
Istres, Cannes, Cassis, Calais et Louhans sont encore invaincus après quatre journées mais les Istréens étant les seuls à avoir remporté trois matches, ils occupent seuls le siège de leader avec une longueur d'avance sur l'Aviron. En bas de classement, les deux relégués Niort et Libourne sont accompagnés de Beauvais et Sannois dans la zone rouge sans aucune victoire en quatre rencontres. La prochaine rencontre de l'Aviron aura lieu samedi soir à Gueugnon (20 h).

img525/3669/abarles16zc4.png

img514/289/abarles20og9.png
Sud-Ouest (Lundi 25 Août)

Partager cet article

Repost0

commentaires