Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 10:14

L’Aviron sans pression
img525/1246/abarles9ez0.png

Les joueurs de l'Aviron prennent la route ce soir vers Gueugnon, l'esprit libéré tout en étant conquérant.

Arles est oublié. Si on peut dire çà comme çà. Car le match de samedi dernier a laissé des traces dans les esprits Bayonnais mais aussi dans leurs chairs. Michel Bidegain a ainsi été obligé de déclarer forfait pour le déplacement demain soir à Gueugnon. Lourdement touché avec un gros hématome au niveau de la cuisse et du genou, le capitaine de l'Aviron avait aussi été contraint de sortir sur une civière, touché au niveau de la tempe. Sylvain Heckly également a été ménagé après le dur traitement subi par les défenseurs Arlésiens tout au long de la partie. Mais le rapide attaquant Bayonnais sera bel et bien dispo pour se frotter aux Forgerons Gueugnonais. " A part çà, on était prévenu des risques que l'on courait contre cette équipe " a souligné l'entraîneur Basque Alain Pochat. " On avait eu des infos des trois autres équipes qui s'étaient frottées à eux en début de saison. On savait à quoi s'en tenir. Tant qu'ils tenaient le score à la parité, çà allait, ils étaient bien en place et verrouillaient la rencontre. Mais après l'ouverture du score, ce n'était plus la même chose. C'est bien dommage pour certains autres de leurs joueurs qui ont du potentiel. Malgré tout, pour nous, ce sont trois autres points de pris, c'est déjà çà ! "

" Tout les matches seront serrés "

Et après avoir engrangé neuf points sur les douze possibles de ce début de saison, les Bayonnais, qui ne se sont pas fixé de tableau de marche en ce début de saison, vont pouvoir penser sereinement à cette cinquième journée et ce déplacement délicat en Saône et Loire, à Gueugnon. Quand on sait que derrière, il faudra se coltiner Créteil et Sannois, le calendrier de l'Aviron en septembre ne sera pas une partie de plaisir : " Tous les adversaires seront difficiles " rectifie Alain, " quand on regarde les résultats, tout est serré, il y a une grosse intensité dans chaque rencontre. Certaines équipes possèdent de grosses individualités mais qui doivent aussi s'affirmer dans un collectif. Beauvais, Pacy, Sète ne sont pas moins forts que les clubs à gros budgets. On sait que tous les matches seront difficiles. De notre côté, on va essayer de rester fidèle à ce que l'on fait depuis la saison dernière, on va jouer avec nos qualités de vitesse devant et de replacement défensif. "

Place à Gueugnon

Et demain soir, le stade Jean Laville risque de résonner car les Bourguignons ont l'opportunité de passer devant les Bayonnais en cas de victoire. Et avec une moyenne de quasiment deux buts inscrits par match et déjà le meilleur buteur du championnat, David (3 buts inscrits), Gueugnon va vouloir confirmer son bon début de saison (une seule défaite à aval la semaine dernière). " J'ai dit aux joueurs que c'était superbe de pouvoir disputer des rencontres comme celle-là. Il ne faut pas y aller avec le trouillomètre à zéro. Les joueurs ont la possibilité de se jauger au cours de rencontres telle que celle de demain soir. On va jouer contre une équipe qui évoluait en Ligue 2 la saison dernière et qui aura la pression sur les épaules. Nous, on est complètement libérés suite à notre bon début de saison. Il faut y aller en étant conquérant ! " Pour ce faire, Alain Pochat a décidé de reconduire le groupe vainqueur de la troisième journée contre Arles, à la seule exception faite, celle de Michel Bidegain remplacé par Kamel Tassali.

Sud-Ouest (Vendredi 29 Août)

 
---------------------------------------------

Vu de l’extérieur

C'est un Gueugnon encore handicapé qui s'apprête à recevoir une formation bayonnaise deuxième au classement.

Gueugnon verra-t-il un jour le bout du tunnel ? Les nouvelles venues de l'infirmerie sont plutôt rassurantes. Mais insuffisantes pour permettre à Hubert Fournier de compter sur un effectif suffisamment conséquent dès ce soir face à Bayonne. Aujourd'hui, seulement 14 joueurs du groupe professionnel sont disponibles. Ainsi, l'entraîneur gueugnonnais continue de puiser dans la post-formation : Thomas Bazin et Étienne Fournier ont été appelés à la rescousse.

Jusqu'à présent, les Forgerons ont plutôt bien négocié cette passe délicate. Certes, la défaite concédée à Laval (3-2) a généré une certaine frustration, mais aussi des espoirs : le FCG a prouvé qu'il avait les moyens de rivaliser avec les meilleurs, notamment au regard d'une bonne deuxième mi-temps.

À première vue, l'Aviron Bayonnais n'est pas un adversaire du même calibre. Mais le promu, deuxième au classement, a néanmoins de sérieux arguments à faire valoir. « Cette équipe n'est pas là par hasard, estime Hubert Fournier. Elle obtient ses résultats par le jeu. Je ne m'attends absolument pas à la même opposition que contre Croix-de-Savoie. Bayonne a la même ossature depuis trois, quatre ans. Ca aide ». Gueugnon peut donc s'attendre à être bousculé face à des Basques sans complexes.

Genevois dans l'axe

Le coach forgeron espérait pouvoir aligner Pierre Nlate dans l'axe de la défense et Jacob Ba à la récupération. Espoirs déçus. Le premier n'est pas totalement remis d'une pointe à la cuisse. « Et compte tenu de la situation de notre effectif, il n'est pas question de prendre le moindre risque », explique Fournier. Pour le second, la question administrative avec la Préfecture n'est toujours pas réglée. Et c'est l'impatience qui commence à gagner.

Car le milieu de terrain gueugnonnais est toujours aussi dégarni. En l'absence de Pierre NLate, Julien NDa aura pu reprendre son poste de formation, stoppeur. Finalement, c'est Romain Genevois, souvent convaincant dans ce rôle, qui assumera cette tâche.

Devant la défense, Hubert Fournier pourrait ainsi reconduire la paire NDa-Berkak. Même si l'entraîneur avoue qu'il fera un choix seulement à l'issue d'une dernière mise en place, ce matin au stade Jean-Laville. Comme souvent, c'est surtout l'animation offensive qui amène le plus d'interrogation. La paire Taulemesse-David, auteur de cinq buts en quatre matches, sera alignée d'entrée pour la première fois cette saison ? À la veille d'un mois de septembre plutôt relevé, le FCG serait bien inspiré de renouer avec la victoire. A domicile, Gueugnon n'a pas lâché le moindre point. Série en cours.

Le journal de Saône et Loire (Samedi 30 Août)

img525/6671/jslue3.png

Partager cet article

Repost0

commentaires