Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 21:46

Le gros défi de l’Aviron
img100/3882/6686578xb7.jpg 

Bayonne s’attaque ce soir à un autre promu qui réussit encore mieux son début de saison et qui reste invaincue après huit journées.

L’Aviron Bayonnais et le SOCC sont deux des quatre promus du National cette année. Après huit journées, les deux équipes se trouvent dans la première partie du classement. Et si on peut estimer que les joueurs d’Alain Pochat ont plutôt bien réussi leur entame de championnat, on peut s’apercevoir que les Provençaux ont fait encore mieux. Deux chiffres résument bien les bonnes statistiques du SOCC en ce début de saison : Cassis fait parti des deux seules équipes encore invaincues après huit matches (quatre victoires et quatre matches nuls) et elle est la seule formation à n’avoir pas encore encaissé le moindre but à domicile (en trois rencontres). « C’est une équipe à forte vocation défensive » résume Alain Pochat. « Même à domicile, je ne crois pas qu’ils prennent énormément de risques. Avec un dispositif en 3-5-2 et un libéro légèrement décroché et un duo d’attaquants performants, ils peuvent jouer ainsi. On a essayé de travailler ce genre d’opposition toute la semaine » ajoute Alain.

Se remettre dans le bain

L’Aviron doit se remettre de la défaite subie à domicile contre Sannois samedi dernier (0-1) et ce déplacement chez le co-leader est une assez bonne opportunité. Les Provençaux vont peut-être finir par tomber un jour (Rodez, Croix de Savoie et Calais se sont déjà cassé les dents sur la Côte), tout comme Sannois a bien fini par remporter une rencontre : « C’est dommage que ce soit tombé sur nous. On a revu les images. On fait une première période finalement correcte mais on prend un but venu d’ailleurs » analyse Alain. « Après, même un match nul 0-0 leur aurait convenu. Alors en menant au score et avec leur première victoire qui se dessinait, il était difficile d’aller les chercher. Ce qui est rageant, c’est de tomber contre un adversaire qui n’était sûrement pas le plus coriace qu’on ait rencontré cette année. » Il fallait bien une fois. L’Aviron a par la suite pêché par précipitation en seconde période et s’est montré moins performant dans les derniers gestes. Certains joueurs qui avaient tendance à porté les Bayonnais vers le haut en ce début de saison ont été un peu en dedans.

Trois suspendus

Ce soir, à Cassis, il faudra également se passer des services de plusieurs joueurs suspendus. Et pas des moindres puisque Anthony Soubervie et Nicolas Flégeau seront absents du voyage. Les deux latéraux Basques absents, c’est quasiment la moitié de la défense qui est à revoir. Autre absence notable, celle du capitaine Michel Bidegain. Alain Pochat a fait appel au jeune Jérôme Arhancet, à l’expérimenté Philippe Lalanne et à la dernière recrue arrivée sur les bords de l’Adour, Rémy Amieux pour pallier à ces manques. Sans oublier les blessés de longue date et qui ne sont plus très loin de postuler au National, Julien Poueys, Sébastien Camiade et Rémi Lacroix.

L’Aviron Bayonnais n’a de toute façon pas grand-chose à perdre ce soir (les joueurs ont pris la route hier soir après le dernier entraînement et devaient arriver dans la matinée) et Cassis, qui doit faire appel d’un point de pénalité pris au soir de la troisième journée (contre Calais) au sujet de la qualification d’un joueur, va bien devoir prendre quelques risques devant son public.

Le groupe : Bouet, Duhour, Estrade, Arhancet, Roland, Laporte, Degoul, P.Lalanne, J.Lalanne, El Hajjam, Elissalt, Choplin, Escude, Amieux, Seidou, Heckly.

Le match - Stade Saint-Exupéry à Marignane, vendredi soir à 20h, Cassis (2e, 16 points) - Bayonne (7e, 11 points). Arbitre : Mr Schmitt.

 

Sud-Ouest - Jakes Debounco

img139/8452/logosudnx7.png 

Partager cet article

Repost0

commentaires