Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 22:16

Bonne opération à Deschamps
img395/4383/6772289mh4.jpg

Au cours d’une partie placée sous le signe de l’émotion, l’Aviron reprend goût à la victoire face à des Niortais en manque de réalisme offensif (1-0)

« La décision a été difficile à annoncer à mes co-équipiers et au staff mais je crois que tout le monde l’a comprise. Je ne pouvais plus tout concilier : mes études à la FAC, mon travail chez le président et le football. J’ai choisi de privilégier ma carrière professionnelle. »  A vingt-trois ans, le capitaine de l’Aviron Bayonnais, Michel Bidegain, a donc décidé de stopper le football. Un football mis entre parenthèses, « au moins pour les deux années à venir, après, je verrai bien » et une annonce après deux mois de compétition qui laisse ses partenaires avec un vide qu’il faudra vite combler.

Mardi soir, c’était donc le dernier match de l’année pour le milieu de terrain Basque, natif d’Espelette, auteur d’un but splendide que tous les supporters Bayonnais ont encore en mémoire, un soir de janvier 2007 en 32es de finale de Coupe de France face à l’ogre Lyonnais: « Avant le match contre Niort, l’ambiance était particulière » a ajouté Michel après la rencontre, « j’étais blessé et je ne voulais pas imposer au coach ma titularisation mais l’équipe m’a demandé de jouer et je l’en remercie. Mais en seconde période, je n’avais plus la tête au match et j’ai préféré laisser ma place. » Une sortie juste avant l’heure de jeu et sous l’ovation du public.

Il faut dire aussi que Michel a pu sortir du terrain la tête haute. Les Bayonnais menaient au score avec un but de Choplin juste avant la pause. Un avantage que les hommes d’Alain Pochat sauront garder jusqu’au bout de la rencontre. Et ce n’était d’ailleurs pas une mince affaire car les Chamois Niortais n’avaient rien d’une équipe en plein doute sur le pré de Didier Deschamps mardi soir. Avec de grosses occasions au cours du premier acte : Degea (9e, 39e), Jacuzzi (9e, 33e) et Glombard (26e). Mais la défense Bayonnaise a fait front jusqu’au contre rondement mené par les deux milieux de poche excentrés, Amieux et Choplin : le premier servant idéalement le second qui trompait le gardien Niortais d’une frappe entre les jambes (41e, 1-0). « On a eu du mal à commencer cette rencontre. L'émotion a pris le pas sur la motivation dans la première mi-temps » a réagi Alain Pochat après le match, « mais en deuxième mi-temps, on a fait preuve d'une bonne solidité collective et on évite ainsi de tomber dans une spirale négative, c'est bien pour le groupe. »

L’Aviron remporte ainsi sa quatrième victoire de la saison et se replace en 6e position avant de recevoir Calais samedi soir. Et Michel Bidegain peut désormais se consacrer pleinement et l’esprit libre sur sa carrière professionnelle.

Jakes Debounco

Sud-Ouest (Jeudi 2 Octobre)

Partager cet article

Repost0

commentaires