Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 20:07

Un point de plus
img397/5247/abca1sh9.png

Il y a des matchs où l’on peut retenir le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein. Celui face à Calais en faisait partie. Les Bayonnais ont su se créer de très belles occasions de but en première mi-temps, malheureusement, ils ont raté le coche à plusieurs reprises notamment par manque de précision dans le dernier geste. Dominateurs pendant les 45 premières minutes, les Ciel et Blanc vont paraître beaucoup plus empruntés en seconde mi-temps. Et il fallait s’y attendre compte tenu de la succession des matchs et du dernier en date mardi face à Niort, qui a certainement pesé dans les jambes en fin de rencontre. Le jeu de l’Aviron devient alors plus approximatif, le milieu de terrain bayonnais est à la peine et les occasions de but fondent comme neige au soleil. Les Calaisiens arrivés la veille en avion, dominaient davantage les débats sans pour autant parvenir à ouvrir le score malgré les nombreux coup-francs et corners en leur faveur. Le score restera vierge à l’issue du match. Les basques peuvent nourrir quelques regrets de ne pas avoir saisi leur chance en 1ère mi-temps et la loi du National a montré une nouvelle fois qu’il faut concrétiser les occasions quand elles se présentent. Mais les Ciel et Blanc n’avaient probablement pas toutes les ressources suffisantes pour obtenir mieux que le point du match nul qui est toujours bon à prendre dans l’optique du maintien.
img377/6402/abca2bg6.png 

En revanche, le gros point noir de la soirée est la grave blessure au genou du nouveau capitaine promu de l’Aviron, Anthony Soubervie, en toute fin de partie, qui vient s’ajouter à une infirmerie copieusement remplie. Décidément, le mauvais sort s’acharne en ce moment sur l’Aviron tant les mauvaises nouvelles s’égrennent comme un chapelet. En l’espace de 3 jours, les Ciel et Blanc viennent de perdre 3 joueurs majeurs de leur équipe dont leurs 2 capitaines !!! Il ne reste plus qu’à espérer que ces absences de longue durée ne soient pas trop préjudiciables au rendement de l’équipe à l’avenir même s’il faut reconnaître qu’elles risquent de peser très très lourd dans la balance. Dans ce genre de situation, il n’y a rien d’autre à faire que de se serrer les coudes et de faire front ensemble, contrairement au public de Didier Deschamps qui s’est montré totalement amorphe hier soir et qui à aucun moment n’a manifesté ses encouragements pour son équipe qui en aurait eu bien besoin pourtant. Un comble pour un match à domicile … à l’inverse des quelques supporters ch’tis de la région qui faisaient entendre qu'ils étaient bien présents dans les travées du stade Didier Deschamps.
img405/7986/abca3ob7.png 

Le prochain match aura lieu vendredi soir à Pacy sur Eure à 20h00 puis les Bayonnais recevront le mardi suivant une vieille connaissance, l’équipe de Rodez. Les Bayonnais ont encore 2 matchs à cravacher contre 2 rivaux directs pour le maintien, avant l’intermède Coupe de France qui sera, espérons-le, clément avec les hommes d’Alain Pochat, histoire de souffler un peu.
img366/7255/abca4ch3.png

Partager cet article

Repost0

commentaires