Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 13:44

img360/6575/26191210ut6.jpg

Même si le succès a été des plus laborieux devant une bonne formation basque, Louhans-Cuiseaux amoindri n'en a pas moins réussi à accrocher trois points salvateurs samedi soir à Bram.

Avec une bonne dose de courage et d'abnégation, Louhans-Cuiseaux a réussi, non sans mal à se sortir du guêpier basque. Les Bayonnais pouvaient afficher une légitime déception hier soir à Bram. Face à une équipe bressane sérieusement diminuée, ils auront eu constamment la main mise sur le débat, sans pour autant parvenir à trouver la faille. On savait que la tâche allait être ardue avec 5 titulaires en moins, et les premiers échanges auront su conforter notre impression, Robinet intervenant avec à propos sur un raid du leader d'attaque basque Poueys (8ème). Pourtant à la 17ème minute sur un coup franc ajusté de la gauche par Hicham Elouaari, le gardien Bouet manquait la réception et Arsène qui avait bien flairé le coup propulsait le cuir dans les filets. Un avantage quelque peu flatteur si l'on en juge la physionomie du premier tiers de la partie. Pourtant Bayonne ne se privait pas d'investir le camp bressan à la faveur d'une plus grande maîtrise affichée au niveau de la ligne intermédiaire d'autant que Lalanne et Choplin récupéraient nombre de ballons.

Bayonne en confiance

Et comme, les Bressans accusaient un certain déficit à la transmission, les Basques prenaient constamment l'initiative des opérations. Néanmoins, au repos, Louhans-Cuiseaux virait en tête. A l'image du brouillard qui commençait à tomber dans la cuvette de Bram, la rencontre ne semblait pas du tout emballante. Il est vrai aussi que le CS Louhans-Cuiseaux jouait plus bas permettant aux Bayonnais d'accélérer sur de nombreux ballons dans la profondeur. De surcroît, la défense bressane approximative dans ses interventions offrait quelques situations de contres particulièrement dangeureuses aux visiteurs. Lalanne sollicitait ainsi prestement Robinet qui évacuait joliment le cuir des deux poings (65ème). Il est vrai que l'Aviron Bayonnais prenait résolument confiance au fil des minutes en venant, et très sérieusement peser sur une arrière garde bressane particulièrement fébrile. Tandis que Bayonne mettait le turbo en fin de match, le CS Louhans-Cuiseaux tentait bien d'endiguer vaille que vaille les vagues déferlantes des attaquants basques. Un missile décoché par Heckly consécutif à un coup franc excentré flirtait avec le montant droit des buts bressans (86ème). Au terme d'une partie des plus crispante, les Bressans allaient finalement réussir, non sans difficultés à préserver le bénéfice inestimable des 3 points.

Michel Sylvain

Le journal de Saône et Loire (Dimanche 26 Octobre)
img525/6671/jslue3.png

Partager cet article

Repost0

commentaires