Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 20:04

img374/5139/abfcccnl1.png    1 - 0   

AVIRON BAYONNAIS : Duhour - Arhancet, Camiade, P.Lalanne, Degoul, Buyoyo, Lacroix, Junqua (Sarraberre 71e), Barrière, F.Boulay (Cazenave 55e), Seidou (Onana 82e)

BUT : Onana (89e) pour Bayonne B

AVERTISSEMENT : Degoul (77e) pour Bayonne B

L’Aviron Bayonnais avait décidé d’entrée à pleines dents dans cette partie. Sans la moindre victoire depuis cinq rencontres, les co-équipiers de Jérôme Arhancet se procurent donc une belle occasion sur une reprise de Seidou qui échoue à quelques centimètres du montant droit de Hellard (4e). Disponibles pour le porteur du ballon, avec une réelle volonté de presser et de jouer haut, les réservistes Bayonnais rendent une copie déjà bien à l’opposé de la dernière réception de Brive à Deschamps. Une énorme frappe de Barrière concluant un joli mouvement initié par Lalanne et Buyoyo oblige Hellard à une superbe envolée et une claquette en corner (13e). Les locaux font feu de tout bois et les Blagnacais, disposés dans un 4-1-4-1 quadrillant bien le terrain et réduisant les espaces, laissent passer l’orage et s’essaient à quelques contres avec le très actif Muingulu sur le côté droit. Le hic pour les Bayonnais, c’est de trop précipiter leurs actions dans les trente derniers mètres et de manquer leurs coups de pieds arrêtés.

Au retour des vestiaires, nouvelle grosse opportunité pour l’Aviron mais la frappe de Seidou est bien repoussée par Hellard (48e). Dès lors, la fatigue aidant, les deux formations se rendent coup pour coup. Côté Haut-Garonnais, Dauchy manque l’ouverture sur une relance affreuse de Duhour (57e), Fernandez oblige le capitaine Arhancet à dégager en catastrophe (66e), ce même Arhancet dévie in extremis un centre de Muingulu (78e) et Dauchy encore lui teste les réflexes de Duhour sur sa ligne (82e). Côté Bayonnais, Barrière hérite d’un coup franc bien placé à l’entrée de la surface mais n’en profite pas (62e). Les Basques font toujours preuve de bonne volonté mais manquent les derniers gestes. Jusqu’au coaching payant de Cédric Pardeilhan. L’entraîneur Bayonnais lance Onana dans le bain (82e). Sept minutes plus tard, l’attaquant de l’Aviron est à la réception d’un long ballon de Lacroix : contrôle du gauche et enchaînement par une reprise du droit hors de portée de Hellard (89e, 1-0). Une aubaine pour l’Aviron qui reprend du même coup sa progression vers la première partie du classement.

Jakes Debounco

Sud-Ouest (lundi 17 novembre)

Partager cet article

Repost0

commentaires