Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 12:40

Le Basque de la Coupe

COUPE DE FRANCE 7EME TOUR : ANGLET – BAYONNE

Le vainqueur de ce derby aura la charge de représenter le Pays Basque lors du prochain tour.

Ce soir, vers 20 heures, sauf prolongation du côté du stade d'Anglet Saint-Jean, on connaîtra l'identité du club qui représentera le Pays Basque au 8e tour de Coupe de France.

1) L'Aviron et son expérience peuvent-ils passer à côté ?

Si l'on tient compte de la position actuelle de l'Aviron Bayonnais dans la hiérarchie nationale, les faveurs du pronostic penchent vers eux. Les Bayonnais ont déjà connu une grande épopée en 2003-2004 avec des 8es de finale disputées au Parc des Princes face au Paris SG. Auparavant, Bayonne avait éliminé Niort, Guingamp et Bordeaux. Lors de la saison 2006-2007, les Bayonnais affrontaient l'Olympique Lyonnais à Jean-Dauger et ne s'inclinaient que sur un énième coup franc De Juninho à un quart d'heure de la fin. Bon nombre de joueurs de l'effectif actuel ont connu ces aventures et ne rêvent que d'y revenir. L'Aviron effectue aussi cette saison son troisième exercice en National et acquiert à chaque fois un peu plus d'expérience. Si on prend en compte la douloureuse élimination l'an dernier, au 5e tour face aux Genêts, l'Aviron n'aura pas de mal à trouver la motivation nécessaire pour passer ce cap.

2) Anglet joue-t-il le match de l'année ?

Les Genêts d'Anglet ont, lors de la dernière décennie, quelque fois subi la supériorité du voisin Bayonnais. Mais la tendance s'est soudainement inversée l'an dernier grâce aux trois victoires obtenues sur l'Aviron, que ce soit en championnat (aller et retour) comme en Coupe de France lors du 5e tour. Le club Angloy, qui a obtenu son maintien en CFA assez rapidement, peut donc s'enorgueillir d'avoir vaincu à trois reprises le voisin. On ne va pas parler de match de l'année cette fois-ci mais les Genêts, qui évoluent un cran en dessous cette saison, peuvent encore voir dans ce derby l'occasion de braquer une nouvelle fois les feux de l'actualité vers Choisy.

3) Les derniers résultats plaident pour un équilibrage des forces

L'Aviron Bayonnais reste sur trois défaites de rang en National sans avoir inscrit le moindre but mais avec des prestations convaincantes, comme à Laval. Les Genêts d'Anglet sont, eux, sur trois matches de suite sans défaite et un match nul obtenu à Montluçon la semaine dernière. Entre les difficultés de réalisme offensif Bayonnais et le regain de mental aux Genêts, l'écart entre les deux équipes s'est considérablement réduit. Mais la solidité défensive de l'Aviron cette année pourrait bien faire pencher la balance en faveur des ciel et blanc ce soir, à partir de 18 heures sur le stade de Saint-Jean.

Jakes Debounco

Sud-Ouest (Samedi 22 Novembre)

-------------------------------------------------------------

Comme ils se retrouvent

Ils s'étaient quittés à la faveur de la promotion en division supérieure de l'un. La Coupe de France et son hasardeux tirage au sort les réunissent de nouveau comme pour honorer la tradition. Genêts d'Anglet (CFA) face à l'Aviron Bayonnais FC (National), le football a aussi droit à son derby dans ce Pays Basque nord, terre de rugby. Aujourd'hui (18 h 00) au stade Saint Jean d'Anglet, ce sera la fête du football avec ce qui se fait de mieux de ce côté-ci. Une fête qui sera forcément gâchée pour l'un à la fin des 90 minutes, voire plus. Car principe immuable de la Coupe de France, il doit y avoir un perdant. Angloys, comme Bayonnais espèrent être le gagnant du jour afin de poursuivre l'aventure. Dans deux tours, ce sont les clubs de Ligue 1 qui entreront en lice, de quoi offrir aux Genêts ou à l'Aviron leur affiche de gala de la saison. Les Bayonnais ont encore en mémoire leurs épopées 2 004 et 2 006 lors desquelles les Girondins et Lyon venir à Jean Dauger.

Avant cela, il faut sortir vainqueur de ce derby. Les Genêts ne sont pas au mieux en championnat et leur objectif reste donc ce dernier. Après un excellent début de saison, l'Aviron commence à s'essouffler. Pour eux aussi, l'important demeure le championnat et maintien en fin de saison. Pour les deux clubs, la Coupe de France n'est donc pas un objectif prioritaire. Mais ce 7e tour est particulier car il se dispute entre voisins et la tentation est grande de vouloir l'emporter. Question de suprématie. Alors Genêts et Aviron vont jouer à fond aujourd'hui même si cela doit coûter quelques efforts physiques de plus qui se payeront peut-être en championnat. Le risque en vaut la chandelle.

3 questions à Frédéric Teiletche - Président Genêts Anglet

Quelle a été votre réaction lors du tirage au sort du 7e tour qui vous a attribué l'Aviron ?

C'était une grosse surprise, j'ai même cru que c'était un gag. ça aurait pu être mieux en prenant un club d'une division inférieur, ça aurait pu être pire en allant jouer dans un club de Ligue 2. Ce qui est dommage, c'est qu'il n'y aura plus qu'un club du Pays Basque qualifié pour le prochain tour.

La Coupe de France est-ce un objectif pour des Genêts en difficulté en championnat ?

La Coupe de France n'est pas vraiment un objectif en début d'année car c'est très aléatoire. L'intérêt vient match après match. On se prend au jeu. Mais pour nous l'important est de redresser la tête en championnat CFA. Cependant aujourd'hui c'est un 7e tour de Coupe de France et nous n'allons pas galvauder le match. On va oublier pendant 24h le championnat.

Quel est le favori pour ce derby de Coupe de France ?

J'imagine que ce derby ravi les gens qui aiment le football ici. Il y a une rivalité sportive. Nous ne serons pas favoris mais en Coupe de France il y a des surprises. Nous allons essayer d'en créer une en battant le favori bayonnais.

3 questions à Manu Mérin - Président Aviron Bayonnais

Les Genêts d'Anglet, un bon tirage pour l'Aviron en Coupe de France ?

On aurait pu tomber mieux et éviter le contexte derby. On aurait pu tomber plus mal aussi. Mais c'est vrai qu'Anglet ne nous réussit pas. L'an dernier, nous avions rencontré trois fois les Genêts et ils nous ont battus à trois reprises.

Vous marquez le pas en championnat, comment abordez-vous cette Coupe de France ?

Les blessures et les longs voyages ont commencé à peser sur les organismes. Un petit coup de fatigue, des équipes qui nous attendent, les résultats sont moins bons. La Coupe de France n'est pas un objectif car trop aléatoire. Cependant on ne va pas la sous-estimer. C'est une compétition avec qui on entretient une belle histoire.

Quel est le favori de ce derby ?

La hiérarchie, on la connaît : nous évoluons en Nationale. Notre équipe 2 est en CFA 2. On dispute un championnat qui est nettement supérieur à la CFA. Mais sur un match avec le double effet Coupe de France-derby tout est possible. Eux comme toujours savent nous jouer. J'espère que nous trouverons les ressources pour que la hiérarchie soit respectée.

Marc Dufrêche

Le journal du Pays Basque (Samedi 22 Novembre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires