Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 12:25

Un derby aquitain à enjeu

 

 

Jamais le derby aquitain entre Libourne St Seurin et l’Aviron Bayonnais n’aura eu un enjeu aussi important que ce vendredi. Certes, il ne s’agit pas du match de la mort ou de la survie mais cette rencontre entre les 2 dauphins des Girondins de Bordeaux, arrive à une période charnière pour les 2 clubs qui connaissent des fortunes diverses. Une victoire de Libourne pourrait maintenir l’espoir d’un côté, mettre la pression de l’autre ; a contrario, une victoire de l’Aviron mettre le moral à zéro d’un côté, redonnerait du souffle de l’autre, tout dépend du côté où l’on se place. Le résultat ne sera pas sans conséquence sachant qu’un match nul ne ferait les affaires d’aucun des deux.

L’heure est grave du côté de Libourne. Lanterne rouge du championnat avec seulement 9 points au compteur, les pingouins se morfondent dans les profondeurs du classement. Et comme souvent dans ce genre de situation, la malchance accompagne en plus les libournais qui voient leurs tirs toucher plus souvent que d’habitude les poteaux, ou bien doivent s’incliner dans les arrêts de jeu. Pire même, ils viennent de se faire éliminer de la Coupe de France le week-end dernier par la modeste équipe de Vitré qui évolue en CFA. Aujourd’hui, on ne pense plus qu’à une seule chose du côté de Libourne, sortir de cette situation dans laquelle ils semblent englués. Les ambitions du début de saison se sont littéralement envolées. Inconsciemment, les départs de l’entraîneur Didier Tholot qui les a menés en Ligue 2 et de plusieurs joueurs cadres en fin de saison dernière, ont pesé très lourd à l’intersaison et les résultats s’en ressentent aujourd’hui. L’arrivée d’un nouveau staff avec l’ancien professionnel nantais Stéphane Ziani à la tête de l’équipe première et son adjoint Thierry Olekziak ainsi qu’un groupe en reconstruction, expliquent vraisemblablement ce début de saison très chaotique.

  

Ecoutez le direct vendredi soir à 20h00 sur la radio ARL

Désormais, les Libournais n’ont plus le droit à l’erreur, l’épée de Damoclès trône au-dessus de leurs têtes et la victoire est devenue obligatoire vendredi face à l’Aviron. Mais quel que soit le résultat de vendredi, les girondins resteront relégables et seront très loin d’être sorti d’affaire. Les messages de soutien et d’encouragement sont les bienvenus en ce moment sur la banquise. D’ailleurs, à l’occasion de ce derby aquitain, les abonnés des Girondins de Bordeaux ainsi que les présidents de club du district girondin ont été invités à assister à la rencontre au stade Jean Antoine Moueix qui devrait faire le plein. Vous l’avez compris, l’heure est à la mobilisation générale et c’est dans un contexte général défavorable que les Bayonnais vont tenter de faire un coup.

Côté basque, les 3 défaites consécutives en championnat ont fait redescendre les Bayonnais à la 12ème place du classement à seulement 2 points du 1er relégable. La qualification en Coupe de France lors du derby basque a mis fin à cette série négative. Une nouvelle victoire serait tout bénéfique car elle permettrait d’accentuer l’écart avec un concurrent direct au maintien et de se donner un bon bol d’air au classement avant la réception de Cherbourg. Mais pour cela, il faudra absolument retrouver l’efficacité devant le but, tel est le mot que l’on retiendra pour cette journée. Les joueurs d’Alain Pochat n’ont plus gagné à l’extérieur depuis la 1ère journée de championnat et face à un adversaire direct, la moindre occasion doit être saisie. L’heure est venue !

img89/2292/aupaabne3.gifimg89/2292/aupaabne3.gif

 

Partager cet article

Repost0

commentaires