Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 18:56

L’occasion est trop belle

img185/9702/coupedefrance5artjp5.jpg
FOOTBALL - COUPE DE FRANCE 32EMES DE FINALE : BAYONNE - VITRÉ

L'Aviron peut atteindre ce soir pour la troisième fois de son histoire les 16es de finale de la Coupe de France. L'occasion aussi de reprendre confiance après une période délicate

L'Aviron Bayonnais a de nouveau rendez-vous avec son histoire ce soir à Didier Deschamps. Deux équipes dans son histoire sont parvenues à se hisser jusqu'aux 16es de finale (en 1974 et 2004), la formation de 2007 s'étant inclinée avec les honneurs contre Lyon en 32es. Mais ce soir (18 heures), face à Vitré, les joueurs Basques, favoris, auront une belle opportunité à saisir contre des Bretons qui ne se laisseront certainement pas faire.

L'adversaire au complet

Vitré, petite ville bretonne de 20 000 habitants, possède deux clubs de football évoluant dans le même groupe D de CFA. L'AS Vitré, l'adversaire de ce soir, occupe une très encourageante cinquième place à quasiment mi-saison. Avec seulement quatre défaites en seize rencontres. Les Vitréens, coachés par l'ancien professionnel Joël Cloarec, ne pointent qu'à quatre longueurs du leader Plabennec à qui ils rendront visite dans quinze jours pour la clôture des matches aller. Ce club d'Ille-et-Vilaine n'a pas connu beaucoup de changement cet été et peut compter sur des joueurs habitués aux joutes du CFA et sur un duo d'attaquants performants avec la paire Le Faix-Massouké. En cinq tours de Coupe de France, les Bretons n'ont quasiment éliminé que des équipes inférieures hiérarchiquement (Frémur évolue en DSR, La Chapelle en district, Guichen et Larmor en ligue). Avec tout de même un fait d'armes, l'élimination de Libourne au 7e tour (2-1) mais sont passés tout près de la sortie à Guichen, équipe de ligue, lors du 6e tour (qualification aux tirs au but). Ils se présentent au complet ce soir contre les hommes d'Alain Pochat.

La forme actuelle de l'Aviron

Si l'on tient compte des championnats disputés par les deux équipes, l'Aviron Bayonnais part favori de cette rencontre. Mais en Coupe de France, on sait pertinemment ce qu'il faut penser de ces étiquettes. L'Aviron le sait bien, lui qui est allé s'imposer brillamment, en outsider, aux Costières lors du tour précédent face à Nîmes (1-0). Parallèlement, après un début de saison sur les chapeaux de roue et quatre victoires en six rencontres, les Bayonnais restent sur une mauvaise série de cinq matches sans victoire (quatre défaites et un nul), le tout sans inscrire le moindre but. Les Bayonnais ne comptent plus que deux petites longueurs sur la ligne de maintien mais avec un match en retard à disputer à domicile contre Cherbourg. Les joueurs Basques ont cependant pu se préparer correctement pendant cette semaine de reprise, ce qui n'avait pas pu être le cas au mois de décembre.

Une équipe de coupe

Malgré ses difficultés à scorer devant les buts adverses, tout du moins en championnat, la grande force de l'Aviron réside principalement dans sa solidarité défensive. Avec une solidité quasi-exemplaire qui lui permet de toujours rester dans ses parties, quels que soient les adversaires. Troisième meilleure défense en National, l'Aviron peut voir venir comme cela a été le cas lors du tour précédent à Nîmes. Tous les joueurs abattent un gros travail de récupération jusqu'au dernier rempart, Bouet, intraitable devant sa ligne, notamment à Nîmes. Une force collective prépondérante si le même scénario devait se reproduire ce soir.

Jakes Debounco

Sud-Ouest (Samedi 3 Janvier)

Partager cet article

Repost0

commentaires