Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 20:52

Le Paris FC était trop fort

L'Aviron a rapidement été mené au score samedi soir face au Paris FC, les Parisiens ouvrant le score dès la 5e minute. Et les hommes d'Alain Pochat ont également été malchanceux dix minutes plus tard lorsque Marc Estrade accompagne une reprise de la tête d'un joueur local pour le deuxième but. Être menés de deux buts après juste un quart d'heure de jeu, la mission devenait quasiment impossible pour une formation qui marque finalement assez peu. Le coach bayonnais réagissait juste après le match : « Ce que je retiendrai de cette rencontre, c'est qu'on n'a pas lâché, on a continué à jouer mais nos lacunes offensives ne sont pas encore réglées. Nos problèmes offensifs nous empêchent de finir nos actions. » Un manque de réalisme ou d'efficacité qui cette fois-ci n'aura pas pu être comblé défensivement face à l'armada offensive parisienne qui remet le couvert en début de seconde période avec un troisième but. Les Bayonnais auront beau revenir sur un penalty de Sylvain Heckly, le Paris FC clôturera la marque à vingt minutes de la fin (4-1).
La tête du classement
Laval se sort du piège sétois dans l'Hérault (1-0) et consolide sa seconde place (39 pts) derrière l'inamovible leader istréen (40 pts), pourtant tenu en échec à domicile par Cannes (1-1). Arles, battu à domicile par Croix de Savoie (1-0), tient encore sa place sur le podium (34 pts) à la faveur de la défaite de Cassis (31 pts) chez lui par Libourne (3-1). Mais la bonne affaire a été réalisée par le Paris FC (28 pts), large vainqueur de l'Aviron (4-1) et qui compte toujours deux matches de retard et se replace dans la course à la Ligue 2.
La zone de relégation
Libourne (16 pts) reprend espoir après son étonnant succès à Cassis. Sannois reste bon dernier (13 pts) et Niort s'est imposé dans le match de la peur à domicile contre Rodez (1-0). Les Ruthénois s'enfoncent un peu plus (17 pts) et les Chamois reviennent à hauteur de Gueugnon, premier non relégable (18 pts). Seul bémol, les Niortais sont les seuls à avoir leur calendrier à jour. Juste au-dessus de la zone rouge, Bayonne et Cherbourg (19 pts), Calais (20) et Créteil (21) sont de plus en plus menacés.
Les prochains matches
L'Aviron Bayonnais commence une grosse trilogie dès samedi avec la mise à jour de son calendrier en une semaine. Trois réceptions d'affilée : Cherbourg samedi, le leader Istres trois jours plus tard et enfin Sète en fin de semaine suivante ! Un marathon au cours duquel les Bayonnais ont tout intérêt à ne pas trop lâcher de points.

Jakes Debounco

Sud-Ouest (Lundi 19 Janvier)

Partager cet article

Repost0

commentaires