Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 12:07

Repartir du bon pied

L'Aviron revient à Deschamps près de trois mois après sa dernière réception en championnat. Avec un gros morceau à avaler.
L'Aviron Bayonnais, mise à part la parenthèse Coupe de France, n'a plus disputé le moindre match en championnat sur son terrain depuis la réception de Croix de Savoie le 8 novembre dernier ! Quasiment trois mois : du jamais vu ! Et entre les intempéries pluvieuses de fin d'année, la neige et la tempête de début 2009, les hommes d'Alain Pochat se seront déplacés à quatre reprises dans ce laps de temps. Et avec un seul point de ramené des déplacements à Laval (1-0), Libourne (0-0), Cannes (1-0) et Paris FC (4-1), la zone rouge s'est rapprochée considérablement.

Quelques équipes ayant pu disputer une de leurs deux rencontres de retard, l'Aviron se retrouve même premier relégable (au goal average général) à égalité de points avec Cherbourg et Gueugnon et à une longueur de Calais et Rodez. La dernière défaite concédée à Paris il y a quinze jours a pu laisser quelques traces car c'est la plus lourde infligée aux co-équipiers de Marc Estrade cette année.

Les conditions d'entraînement, les remaniements à l'intersaison, l'intégration de nouveaux joueurs, autant de facteurs parasites sont certainement à l'origine de la mauvaise passe Bayonnaise. A Paris, l'état d'esprit était bon. Les Bayonnais désiraient partir sur de nouvelles bases mais ils ont été cueillis à froid avec deux buts encaissés très rapidement dans la partie et on connaît l'importance du premier but inscrit au cours d'une rencontre de football mais ils ont encore été touchés par la malchance et un nouveau but marqué contre leur camp. La roue va bien finir par tourner à un moment donné mais il est vrai que le plus tôt sera le mieux. Avant d'entamer une série de rencontres contres des rivaux directs au maintien, l'Aviron peut s'enlever toute pression négative avec la réception d'un potentiel candidat à la montée en Ligue 2 : Sète.

A la recherche de points

Et Sète n'est pas forcément bon à prendre à l'heure actuelle. Privés de trois points par la DNCG, battus à domicile par Laval dans un match au sommet il y a quinze jours (1-0) et tenus en échec à Louhans la semaine dernière (1-1), les Héraultais ont forcément rétrogradé au classement. Cinquièmes avec seulement cinq points de retard sur Arles (en position de troisième accession à la Ligue 2), ils ne peuvent plus se permettre de lâcher trop de points en route. Même si c'est une année de transition pour le club, il n'en reste pas moins vrai qu'avec la deuxième défense du championnat derrière Istres (seulement douze buts encaissés en vingt rencontres avec un partage équitable extérieur / domicile), ils peuvent se déplacer l'esprit serein. Sète n'a perdu qu'une seule rencontre hors de ses bases cette année. C'était en août dernier à Laval à l'occasion de la deuxième journée de championnat. Depuis, quatre victoires et autant de nuls ! La mission des Bayonnais qui peinent à inscrire des buts depuis quelques journées, risque de s'avérer plus que difficile.

Jakes Debounco

Sud-Ouest (Samedi 31 Janvier)
--------------------------------------------

Stade Didier Deschamps, ce soir à 18h00

Bayonne (17e, 19 points) - Sète (5e, 29 points)

Arbitre : Mr Jochem

Partager cet article

Repost0

commentaires