Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 23:57

img406/9702/4176921zh3.jpgimg221/3199/zeuskalherripr4.pngimg406/9702/4176921zh3.jpg
Vidéo Bayonne - Istres
 

France 3 Euskal Herri
Edition du mercredi 25 février
(A partir de 7min05)

Ce mardi, les Ciel et Blanc rencontraient le leader invaincu du championnat, le FC Istres. L’arrivée des méditerranéens aux statistiques affolantes avait de quoi inquiéter au moment où les Bayonnais traverse une période difficile. Rendez-vous compte … 14 victoires, 8 nuls, aucune défaite en 22 journées !!! Et ce n’est pas fini … Meilleure attaque avec 38 buts inscrits, meilleure défense avec seulement 13 buts encaissés et une moyenne de 2 buts marqués à l’extérieur. Tel est le bilan quasi parfait des anciens pensionnaires de Ligue 1 il n’y a pas si longtemps, qui pensaient certainement repartir avec les 3 points de la victoire mais les Bayonnais en ont décidé autrement.
En effet, les Bleu et Blanc qui n’avaient rien à perdre, ont tenu la dragée haute à une grosse écurie du championnat qui vise la montée et auraient même pu remporter le match avec un brin de réussite supplémentaire. Les joueurs de la Côte d’Azur eux, sont même repartis sans réussir à inscrire le moindre but de la rencontre … suffisamment rare pour être souligné. C’est dire la performance des Bayonnais qui n’avaient pas affiché un aussi séduisant visage depuis bien longtemps. Point de victoire donc pour les joueurs d’Alain Pochat mais une prestation convaincante qui a certainement rassuré les Bayonnais sur leurs capacités à produire du jeu, à se procurer des occasions franches tout en faisant preuve d’une solidité défensive remarquable. Reste à régler la mire devant les buts, le talon d’Achille de la fomation basque. Avec un changement de tactique et quelques réajustements qui se sont révélés judicieux, les Ciel et Blanc ont semble t-il retrouvé les vertus collectives qui faisaient leur force en début de saison. Un fond de jeu de qualité et porté vers l’avant, un état d’esprit conquérant à l’image de Michel Bidegain qui faisait son retour sur la pelouse du Stade Didier Deschamps. Au niveau du classement, c’est le statu quo en bas de tableau, l’Aviron reste reléguable mais a de nouveau des raisons d’espérer. Le maintien lui, se gagnera ou se perdra durant les mois de mars et avril, qui s’annoncent décisifs pour les Basques face à des adversaires directs au maintien ou à la portée des Ciel et Blanc. Quoi qu’il en soit, l’excellent résultat face à Istres ne sera bonifié que si les Basques confirment samedi face à Créteil. Malgré un nombre conséquent de points envolés inutilement depuis la trêve, les Bayonnais conservent leur destin entre leurs mains. Là est l’essentiel. 

Partager cet article

Repost0

commentaires