Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:35

Quel soulagement !

L'Aviron reprend espoir en bas de tableau. Huit équipes se tiennent en quatre points. Quatre descendront en CFA.
L'Aviron efface le 14 octobre 2008. Cinq mois ! Il aura fallu attendre tout ce temps pour voir une nouvelle victoire pour l'Aviron Bayonnais après celle obtenue contre Rodez au début de l'automne. Il faudra attendre un peu plus pour assister à un but dans le jeu mais ce penalty transformé par Rémi Laurent au début du second acte suffit largement au bonheur de l'Aviron : « On prend trois points qui nous font du bien avec de réelles ambitions offensives qui sont enfin concrétisées. Et ça faisait tellement longtemps qu'on ne se rappelait même plus notre dernier succès », déclarait un président Mérin soulagé après la rencontre. Et même si les Bayonnais se sont fait un peu peur en fin de match, ces trois points sont une sacrée bouffée d'oxygène au classement. Et peut-être le fameux déclic tant attendu.

Prise de risque

L'Aviron Bayonnais a présenté un nouveau visage cette semaine contre Cherbourg et Cassis. Un dispositif à trois défenseurs permettant à Nicolas Flégeau d'occuper un poste plus haut sur le terrain et qui aurait pu être décisif si la reprise du latéral gauche Bayonnais ne s'était pas écrasée sur le poteau (25e). « C'est une option différente parce que le dispositif de nos adversaires le permettait », soulignait Alain Pochat au sortir des vestiaires. « Mais on ne pourra pas le faire à chaque rencontre. Ce qui est encourageant c'est de s'être procuré des occasions contre le quatrième du classement et d'être de nouveau solide défensivement puisque nous venons d'aligner trois matches d'affilée à domicile sans prendre le moindre but. »

Trois points importants

« C'est très satisfaisant de prendre ces trois points, surtout que cette victoire intervient sur le troisième match d'une semaine », se réjouissait le coach Basque. « C'est d'autant plus méritoire que les garçons n'ont rien lâché. C'est une victoire aux forceps mais c'est aussi un grand bonheur. » Le buteur du soir, Rémi Laurent a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs : « Normalement, c'est à Younes de tirer les penalties mais il n'était plus sur le terrain. J'ai donc pris le ballon et essayé de me concentrer le plus longtemps possible pour faire trembler les filets. De toute façon, peu importait la manière ce soir, il fallait que les filets tremblent. »

Calais vendredi soir.

« On est toujours vivant », déclarait Alain Pochat samedi soir. Le cri de guerre victorieux poussé par les joueurs dans les vestiaires en disait long sur la frustration de ces dernières semaines. Les pensées étaient également tournées vers la récupération qui sera primordiale cette semaine avant de commencer à discuter du prochain déplacement délicat à Calais vendredi. Les Bayonnais disputeront d'ailleurs leurs deux prochaines rencontres le vendredi soir.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Lundi 16 Mars)
img139/8452/logosudnx7.png

Partager cet article

Repost0

commentaires