Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 18:41

L'attaquant Rémi Laurent, arrivé au mercato, a fait ses premiers pas à Niort avec le maillot ciel et blanc.

Rémi, vous êtes à Bayonne depuis un mois et demi. Vous avez débuté la saison à Arles, puis vous êtes passé par Thaon en CFA2 avant de signer  à Bayonne. C'est une saison un peu mouvementée pour vous...

Oui, c'est vrai que j'ai joué dans trois clubs dans une saison, mais à  chaque fois cela a été des opportunités, ou des solutions à des  situations tout simplement. Je ne regrette rien sur les choix que j'ai  fait. Je suis jeune, le plus important pour moi c'est de jouer.


Pouvez-vous nous raconter votre saison débutée à Arles où vous marquez dès la première journée.  Ensuite, qu'est-ce qui s'est passé ?

J'ai fait une bonne préparation avec le groupe de National à Arles et  lors du premier match j'ai marqué. Suite à ce match, le coach (ndlr :  Michel Estevan) m'a dit clairement qu'il ne m'utiliserait pas comme  c'était prévu. Après j'ai su que Benjamin Psaume ou Baléguhé allaient  arriver. J'ai pris l'option de jouer, donc de partir.


Vous avez commencé au centre de formation de Troyes ...

Oui, j'ai été formé à Troyes, pendant 6 ans, où ça s'est très bien  passé et où j'ai appris beaucoup de choses.


Comment s'est passé votre arrivée dans le club de Bayonne début  février, qui était, lui, mal en point ?

Quand j'étais à Thaon, j'ai reçu un coup de fil. Le coach de Bayonne  recherchait un attaquant. Le coach a fait beaucoup d'efforts pour  m'avoir. Je n'ai pas hésité une seule seconde. J'essaye de leur rendre  la confiance qu'ils m'ont accordée sur le terrain.


Bayonne, grâce à ses deux victoires consécutives 1-0 face à Cassis et   Calais, est sortie de la zone de relégation. Vous êtes les deux fois  le buteur décisif, vous retrouvez des sensations ?

Oui, le plus important c'est que l'équipe se maintienne. Tous les  joueurs sont très motivés. Depuis quelques matchs on a retrouvé une  super mentalité et on ne lâche rien. Le coach est derrière nous et  nous pousse. J'ai été recruté pour marquer. Il faut qu'on mette le  bleu de chauffe et ça payera en fin de saison.


C'est une victoire qui a du faire beaucoup de bien au groupe parce que  l'équipe est passée par tous les sentiments cette saison : de leader à  la 5ème journée à la zone de relégation...

Ca faisait quatre mois qu'on n’avait pas gagné. La première victoire  contre Cassis nous a fait énormément de bien. Celle de Calais a  vraiment confirmé ce changement. La chance est passée de notre coté et  surtout on a très bien joué. On commence une série et on espère  qu'elle ne va pas s'arrêter. On reçoit Pacy-sur-Eure vendredi, on espère que ce  sera le match de la confirmation. On espère encore une victoire pour  continuer à travailler en pleine sérénité.


Votre but face à Calais est aussi le premier but de Bayonne dans le  jeu depuis décembre. Ca veut dire que vous êtes aussi mieux dans le  jeu ?

Dans le jeu, on se procure beaucoup plus d'occasions. On a eu la  chance de marquer. Sur le but, j'essaye de bien me placer, de bien me  démarquer, de faire attention au hors-jeu. Après c'est une frappe  d'instinct qui termine dans la lucarne. C'est vrai que j'aurai pu  encore le réaliser plus vite, mais le principal c'est d'avoir trompé le gardien. Mais au delà ce cela, c'est un travail d'équipe. Chacun a  son rôle, le mien c'est de marquer. C'est tout le groupe qui s'est défoncé pour ramener cette victoire de Calais.


Quel est votre style de jeu ?

Moi, je suis un pur buteur.


Un renard, comme on dit...

Voilà, j'essaye de sentir les coups. J'ai un bon timing de la tête.  J'essaye d'exécuter les frappes très vite. Je joue en profondeur et je percute. Je viens aussi en point d'appui. Je suis un chasseur de but.


Connaissiez-vous le site Foot-National.com, qui fait le lien avec les supporters ?

J'en avais entendu parler quand j'étais à Arles. J'y vais assez  souvent pour voir le sentiment des supporters. D'ailleurs, j'espère  qu'il y aura beaucoup de monde vendredi pour le match face à Bayonne.  Si il y a encore un peu plus de monde, ça sera super intéressant pour  nous les joueurs. Ca serait super que le public nous pousse pour  décrocher une nouvelle saison en National.
img55/6213/logofootnat0706ptmv0.png

Partager cet article

Repost0

commentaires