Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 14:39

Une excellente opération

L'Aviron confirme sa bonne passe actuelle en s'imposant à Rodez (1-0). Le maintien est en bonne voie grâce à ce nouveau succès à l'extérieur.
Ce n'était pas gagné d'avance. Rodez restait sur huit matches sans défaite (sept victoires et un nul) avant de tomber à Sannois en milieu de semaine en match en retard. Les joueurs de Franck Rizzetto devaient donc une revanche à leurs supporters. Et çà tombait contre l'Aviron, diminué par les absences des trois recrues du mercato d'hiver, Laurent, Diop et Enciondo.

Un début de match difficile
L'Aviron l'a fait malgré un début de match compliqué : « Du fait des changements effectués à cause des absents, on a eu un peu de mal à entrer dans la partie » soulignait Alain Pochat, le coach Bayonnais. « On n'était pas dans le rythme, en retard dans les duels pendant 20 bonnes minutes mais ensuite, tout s'est mis en place et on a bien terminé le premier acte. » Uniquement mis en danger sur les coups de pied arrêtés concédés en début de rencontre, les Bayonnais ont mis le nez à la fenêtre en se procurant des occasions avant la pause. « Au retour des vestiaires, on a effectué une très bonne seconde période en remportant quasiment tous les duels » ajoute Alain. « On était efficace, plus mordant et on est parvenu à se créer des occasions franches. On aurait d'ailleurs pu se mettre à l'abri après notre ouverture du score. »
Tout le monde est concerné
Une ouverture du score inscrite par Escude, à peine plus de cinq minutes après son entrée en jeu. Le milieu de terrain Bayonnais est tout de suite bien rentré dans la partie. « Je le dis depuis quelque temps, on aura besoin de tout le monde pour se maintenir. Thierry Boulay qui effectuait ses premiers pas en National a montré beaucoup de culot aux avant-postes avec Fabrice Seidou » se félicite l'entraîneur Basque. « Vincent Escude marque un joli but dès son entrée en jeu. Ça prouve que tout le monde est concerné. Le groupe vit bien, on est cohérent sur ce qu'on a mis en place depuis quelque temps, chacun sait ce qu'il a à faire. »
Et les résultats commencent à poindre à la mi-mars, un peu comme une copie conforme de ce qui s'était passé l'an dernier en CFA. « On était déçu des résultats lors de notre passage à vide mais je répétais toujours que les contenus des matches étaient satisfaisants. Cela dit, sans les résultats, je n'étais pas crédible mais on est toujours resté dans la continuité. Depuis quelque temps, on n'encaisse plus de but et les joueurs voient maintenant leurs efforts récompensés. »
Le maintien
Toujours aussi solide défensivement, l'Aviron Bayonnais peut voir venir « même si rien n'est encore acquis ». Et c'est surtout psychologiquement que les Bayonnais appréhendent différemment les choses : « Le 32e de finale de Coupe de France nous a fait beaucoup de mal mais l'apport de nos 3 recrues nous a fait avancer. Et même sans eux, samedi, on a quand même pris les 3 points. On débute nos matches pour les gagner et plus en ayant peur de les perdre » conclut Alain. Et les résultats de ce week-end sont également bénéfiques aux Bayonnais. Sannois, Cherbourg, Libourne et Calais battus, le maintien est en bonne voie. Les Bayonnais comptent désormais quatre longueurs d'avance sur le premier relégable.

Jakes Debounco (Sud-Ouest - Lundi 6 Avril)
img139/8452/logosudnx7.png


Partager cet article

Repost0

commentaires