Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 21:18

L’Aviron proche du but

Cinquième victoire consécutive pour les footballeurs d'Alain Pochat. Les Bayonnais, qui n'encaissent plus de buts, ne sont plus qu'à deux succès du maintien.
«Si on va au bout en gagnant de la sorte, je signe de suite », déclarait Alain Pochat à la sortie des vestiaires samedi soir, quelques minutes après le cinquième succès consécutif de ses joueurs en championnat face à Louhans (1-0). « Aujourd'hui, on gagne dans la douleur, en jouant moyennement. Mais le maintien se rapproche à grand pas. On jouait avec un nouveau duo devant, ils ne sont pas encore habitués à jouer ensemble. » Il n'en reste pas moins vrai que l'Aviron continue son petit bonhomme de chemin depuis quatre semaines. La liste de chasse s'allonge : Cassis, Calais, Pacy, Rodez et maintenant Louhans. Tous se sont inclinés sur le même score (1-0).

Une invincibilité qui dure

La défense est bien entendue la première citée. Ximun Duhour n'a plus encaissé le moindre but depuis près de 600 minutes. Le dernier remonte au 7 mars à Sannois (35e minute de jeu). On a bien cru que cette invincibilité allait tomber à l'heure de jeu samedi soir. Mais le meilleur buteur Bressan, Previtali, a hésité une seconde de trop dans sa course d'élan sur le penalty accordé à son équipe et a buté sur la parade de Duhour sur sa ligne de but (60e). Il est des soirs où tout roule dans le bon sens : « C'est le tournant de la rencontre » confirme Alain Pochat, « mais on a de la réussite actuellement, tout s'enchaîne bien alors qu'il y a quelques semaines, c'était le contraire. Mais il ne faut pas s'enflammer non plus. Pensons à nous, à ce qu'on sait faire, jouons sur nos valeurs et on ne devrait pas être trop loin du compte. »

Tout le monde concerné

Le coach Bayonnais se félicitait également que tous les joueurs du groupe étaient concernés par la bonne marche et que tout le monde apportait sa pierre à l'édifice. Samedi soir, une nouvelle preuve a été apportée. Cinq minutes après le penalty loupé par les Louhanais, Alain Pochat procédait à deux changements qui allaient s'avérer productifs. Evoluant jusqu'alors avec un milieu en losange et Diop en meneur de jeu, les Bayonnais allaient ensuite jouer avec deux milieux excentrés, Amieux et Giron. Le milieu gauche Bayonnais allait ouvrir le score de manière magistrale cent vingt secondes après son entrée en jeu : son coup franc, tiré de près de quarante mètres, collé à la ligne de touche, terminait sa course dans la lucarne de Robinet, trop avancé pour le coup (66e). Une équipe avait débuté la rencontre, une autre parachevait le succès basque !

Plus que deux victoires

Le maintien se rapproche de plus en plus. Vendredi soir, Cherbourg, Libourne, Calais et Niort avaient tous perdu. L'occasion était trop belle de creuser un peu plus l'écart avec les équipes de la zone rouge. Si l'on estime que le maintien devrait se jouer à 43 points, il ne manque plus que deux victoires aux Bayonnais pour s'assurer une nouvelle expérience en National la saison prochaine. Reste également la décision qui sera rendue ce mercredi sur la réserve déposée par Calais le 20 mars dernier. Elle pourrait être lourde de conséquences.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Lundi 13 Avril)
img139/8452/logosudnx7.png

Partager cet article

Repost0

commentaires