Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 22:32

Même à 10, l'Aviron B  a bien résisté

 0 - 0


Composition : Bouet, Arhancet, Amieux, Hirigoyen, Laporte, Nouicer, Bidegain, Buyoyo (Tardan 73e), Barrière, Lestage (Maubaret 59e), Laurent (Paulet 76e).

Avertissement : Lestage (45e) ; Expulsion : Amieux (67è)

Les réservistes bayonnais, face à des Toulousains qui venaient chercher des points pour la montée en CFA, ont parfaitement géré leur fin de match en infériorité numérique.
La rencontre entre réservistes bayonnais et toulousains a débuté avec cinq minutes de retard, les Basques portant une réserve sur la qualification de l'attaquant Haut-Garonnais Elaid. Ce dernier a, en effet, débuté la saison sous les couleurs du rival toulousain, le Rodéo, et ne pouvait pas être aligné hier après-midi. Il est donc remplacé au dernier moment par Coulibaly. La rencontre entre une équipe jouant l'accession en CFA au Rodéo et à la réserve du Téfécé et l'Aviron Bayonnais n'a pas été fertile en occasions de but mais a été placée sous le signe de l'engagement. À la pause, les deux équipes rejoignent les vestiaires dos-à-dos sans que Bouet dans les buts Basques et Maury dans ceux Toulousains n'aient eu à sortir un seul ballon chaud devant leurs lignes respectives. Le match est rythmé, engagé, au moins dans sa première partie et les vingt-deux acteurs ne se font aucun cadeau. Les duels sont intenses pour la possession du ballon mais les Fontaines ne parviennent pas à se mettre en situation de créer le danger.

Bayonne tient le choc

L'Aviron se contente de gérer sa rencontre sans se montrer trop dangereux lui non plus. Le second acte débute sur le même tempo et il faut attendre la fin du premier quart d'heure pour enfin voir une frappe au but digne de ce nom. Buyoyo trouve Laurent au centre, la frappe de l'attaquant bayonnais est contrée mais Barrière qui a bien suivi, reprend de volée : malheureusement, sa frappe n'est pas cadrée (58e). La réaction Toulousaine est immédiate, mais Doumbouya ne fait pas mieux sur une reprise de la tête qui file à côté des buts de Bouet (60e). Le tournant du match aurait pu survenir quelques instants plus tard sur une faute d'Amieux sur le pauvre Vidal, obligé de sortir sur une civière, la cheville touchée. M. Yazar sort le carton rouge pour le latéral gauche Bayonnais (67e). À onze contre dix, les Toulousains vont tenter de forcer le destin sous la houlette du bon match de NGom Some. Mais ils ne parviendront jamais à trouver le chemin des filets bayonnais malgré Chanier, sur deux reprisesb au second poteau (78e, 94e) et Diabate (91e).

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Lundi 13 Avril)
img139/8452/logosudnx7.png

Partager cet article

Repost0

commentaires