Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 22:46


À l'aller à Le Basser, le 15 novembre, les Bayonnais s'étaient inclinés 1-0 face aux Lavallois d'Anthony Gonçalvès (photo) et du buteur Rolamellah Nouar. Ce dernier est suspendu pour le match retour, samedi à 18h30.

Alain Pochat a pris l'habitude de téléphoner à Philippe Hinschberger chaque semaine. L'entraîneur bayonnais avait remarqué, en début de saison, que son équipe affrontait toujours avec huit jours d'intervalle l'adversaire lavallois. Cela n'a pas empêché Bayonne de se faire surprendre et punir 4-0 à Croix de Savoie, pendant que le leader lavallois se prenait les pieds dans le tapis déroulé par Libourne (2-1).

Alain Pochat, la correction subie à Croix de Savoie est-elle digérée ?
Oui, il ne faut pas jeter tout le match, mais quinze minutes, pendant lesquelles nous sommes passés au travers et nous avons encaissé trois buts (aux 20e, 21e et 25e minutes, ndlr). On a perdu, pendant ce quart d'heure, notre rigueur collective. On a mal digéré le voyage...

C'est-à-dire ?
Pour ce déplacement, on a pris l'avion, très tôt le jour du match, à 6h du matin. Les joueurs se sont levés avant 5h. Puis, à l'atterrissage, on avait encore de la route pour rejoindre Thonon-les-Bains. C'est la troisième fois que l'on se déplace en partant très tôt le matin, et la troisième fois qu'on perd. Sans chercher d'excuse, j'ai trouvé que mes joueurs n'avaient pas de gaz en première période. Auparavant, vos cinq victoires d'affilée vous avaient fait passer d'une position de relégable à la 12e place. Avec cinq points d'avance à six journées de la fin sur Niort, le premier relégable, le maintien est en bonne voie, non ? Collectivement, l'équipe est bien en place, depuis le début de la saison. Après un début d'année difficile, la réussite est revenue et on s'est offert un bol d'air, mais pour le maintien, ce n'est pas encore fini. Tout se joue à peu de choses. Quand on voit que Libourne s'est imposé 2-1 à Laval...

Avec Philippe Hinschberger, vous continuez à vous appeler toutes les semaines ?
Oui, sauf cette semaine... On a instauré ça, c'est un entraîneur sympa et ouvert. Cela fait plaisir de pouvoir échanger avec lui, qui a de la bouteille et l'expérience de ce championnat. Il est toujours franc et me donne des tuyaux avant d'affronter des adversaires que le Stade lavallois a rencontrés une semaine plus tôt.

Votre groupe est-il au complet avant d'affronter Laval ?
Il va me manquer au moins deux milieux de terrain: Tassali, qui s'est fracturé une côte à Croix-de-Savoie, et Amieux, suspendu. Quant à mon attaquant Heckly, il a pris un coup sur la cheville et demeure incertain.

Arnaud BODIN (Ouest-France - Vendredi 24 Avril)

Partager cet article

Repost0

commentaires