Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 18:37

Bonne opération pour Libourne

Dans la course pour le maintien, les Pingouins reviennent à hauteur des Basques grâce à leur victoire.
Dans le duel des mal-classés qui opposait Bayonne à Libourne, ce sont les Girondins qui ont réalisé la bonne opération. Grâce à un but de Joinville à la 17e, les Pingouins reviennent à hauteur de leurs hôtes du jour. Et ils mettent ainsi cinq points entre eux et les premiers relégables que sont Calais et Niort. Une victoire qui vaut très cher pour Libourne dans l'optique du maintien. Une défaite qui jette le doute dans les rangs basques, qui poursuivent le même but. Ce derby de l'Aquitaine a tourné à l'avantage de l'équipe la plus réaliste sur la pelouse de Didier-Deschamps. Des Libournais qui ont su gérer leur maigre avance face à une formation basque qui n'a jamais véritablement été en mesure de renverser la vapeur.

L'attaque bayonnaise boite

C'est sur un coup de pied arrêté que les visiteurs ouvrent le score. Un coup franc pourtant repoussé dans un premier temps par la défense bayonnaise mais qui revient sur la tête de Joinville, laissé seul dans la surface (17e). Une entame idéale pour Libourne-Saint-Seurin, catastrophique pour l'Aviron, avec les conséquences que l'on sait. Seidou tentera bien de répondre deux minutes plus tard, mais son tir passera au-dessus du but de Daguet (19e). Libourne réagit également dans la foulée. Il faut tout le talent de Duhour pour sortir de la lucarne bayonnaise le coup-franc de Chemin (25e). Si la défense bayonnaise semble bien en place, à l'exception du but encaissé, l'attaque est à la peine. Les attaquants de l'Aviron seront signalés six fois hors-jeu au cours de la première période. Les corners concédés par Libourne seront tous galvaudés par Diop au cours du même premier acte.

Des Girondins incisifs

À la reprise, Bayonne montre un meilleur visage, grâce notamment à Escudé et Pérali, entrés en jeu à la mi-temps. Mais l'embellie sera de bien courte durée. Libourne mettant un soin tout particulier à conserver la maîtrise d'une rencontre qui ne lui échappera jamais. Plus incisifs, plus tournés vers l'avant, les partenaires de Berkouch ne tremblent pas. Et ni le tir de Lestage (61e), ni la tête de Degoul (64e) et ni le lob d'Escudé (70e) ne trouveront le chemin des filets. Bien souvent esseulé à la pointe de l'attaque de l'Aviron, Seidou ne parvient pas non plus à créer le danger. Bayonne confirme une fois de plus son impuissance offensive. Au contraire de Libourne qui tente de se mettre définitivement à l'abri. Delchie, entré en jeu quelques minutes auparavant, bute sur Duhour (80e). Les dernières minutes du match seront un peu tendues. L'arbitre expulsera d'ailleurs Flégeau et Chemin à cinq minutes de la fin du match.

Libourne a su confirmer ses récents résultats. Bayonne retombe dans ses travers. Les Bayonnais, qui vont devoir suivre un calendrier compliqué ne sont pas tirés d'affaire. Comme les Libournais d'ailleurs. A la seule différence que les deux équipes ont montré hier deux visages opposés, que Libourne est en confiance, que Bayonne se complique chaque week-end un peu plus la tâche. Bayonne va devoir retrouver l'allant et la justesse qui leur avait permis de signer six matches sans défaite (dont cinq succès) avant de s'effondrer à Croix-de-Savoie (4-0) lors de l'avant-dernière journée, puis de concéder le nul à la maison (2-2) contre Laval. Le maintien, s'il n'est pas loin pour les deux équipes, est encore loin d'être acquis.

Antoine Tinel (Sud-Ouest – Dimanche 3 Mai)
img139/8452/logosudnx7.png

Partager cet article

Repost0

commentaires