Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 19:16

« A côté du sujet »

L'Aviron a fait une mauvaise opération samedi soir contre Libourne. Le maintien n'est pas encore assuré.
Après le match nul pris face à Laval, on pensait les Bayonnais de nouveau sur la bonne pente pour prendre les derniers points nécessaires à leur maintien. Les résultats de la veille n'étant pas si défavorables, il y avait un énorme coup à jouer.

Tout est allé de travers

« On est passé totalement à côté du sujet », a indiqué Alain Pochat, le coach bayonnais. « Pourtant, on avait tout fait pour dédramatiser la rencontre et ne pas mettre la pression sur les joueurs. Mais on n'y était pas du tout, notamment en première période où on a raté de nombreux gestes techniques. » La sérénité affichée défensivement sur les dernières semaines a pris un peu de plomb dans l'aile notamment et le fait d'être rapidement mené au score également. « On savait que le premier qui marquerait prendrait une solide option pour la victoire finale », ajoute Alain Pochat. « Après le but encaissé bêtement, on a essayé de rectifier le tir mais on n'a pas su se dépêtrer des mailles Libournaises. » Et autant contre les Lavallois une semaine plus tôt, on sentait les joueurs Bayonnais capables de se procurer de réelles occasions de but, autant contre les Libournais, on ne voyait pas comment ils allaient s'en sortir : « On n'a pas su trouver les solutions dans le jeu court et devant, c'était trop stéréotypé pour inquiéter les Libournais. On a balancé trop de ballons aux avant-postes. On a vite senti que tout fonctionnait mal », regrettait Alain Pochat.

Quand tout va mal

Le problème samedi soir, c'est qu'il n'y a pas eu un joueur susceptible de sonner la révolte. Un leader capable d'haranguer ses coéquipiers. Pour ne rien arranger, la fin de rencontre a été aussi noire que le début. Avec tout d'abord un carton rouge infligé à Nicolas Flégeau à cinq minutes de la fin : « C'est une expulsion très bête, Nicolas n'aurait pas dû venir se mêler de cet incident de jeu », indiquait Alain Pochat. Le latéral gauche Basque sera automatiquement suspendu pour le déplacement à Cherbourg vendredi mais il pourrait écoper d'un ou deux matches supplémentaires, handicapant le groupe bayonnais pour les quatre matches restants. Autres mauvaises nouvelles, les deux avertissements reçus par les défenseurs Manu Degoul et Gérard Roland qui pourraient être eux-aussi, suspendus pour la réception de Cannes dans quinze jours.

Le programme

L'Aviron se déplace à Cherbourg vendredi soir. Les Bayonnais partiront jeudi midi pour un match particulièrement délicat contre une équipe qui doit réussir le plein sur les quatre dernières journées pour se sauver. De leur côté, les joueurs basques auront une fin de saison stressante s'ils ne parviennent pas à redresser la barre, sur le plan comptable. Après Cherbourg, l'Aviron accueillera Cannes en lice pour l'accession en Ligue 2, se déplacera à Istres avant de recevoir Beauvais lors de la clôture. Avec cinq longueurs d'avance sur Calais et Niort, la marge de manoeuvre est réduite.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Lundi 4 Mai)
img139/8452/logosudnx7.png

Partager cet article

Repost0

commentaires