Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 19:31

L’Aviron B s’impose en toute fin de match
img99/2946/7436824mm1.jpg

Les réservistes bayonnais se sont donné une grosse bouffée d'oxygène en s'imposant dans le temps additionnel (2-1). Une victoire qui peut être synonyme de maintien pour l'Aviron.
Les Toulousains du Rodéo se déplaçaient sur la Côte Basque avec l'envie de ne pas se faire décrocher par leurs voisins du Téfécé et des Fontaines en vue de l'accession en CFA. De leur côté, les Bayonnais de Cédric Pardeilhan disputaient leur quatrième match consécutif à domicile sans aucune victoire jusqu'alors. Ce sont les Bayonnais qui entrent le mieux dans la partie. Sur un corner frappé par El Hajjam, Pothet, tout seul au second poteau reprend de la tête mais le ballon file juste à côté des buts toulousains (7e) et Laurent se fait contrer sur un centre de Tardan (9e). Les visiteurs réagissent mais Siliti manque le cadre depuis le point de penalty (12e) avant que Pothet semble toucher le ballon du bras dans la surface sans que M. Canal n'intervienne (21e). Les deux équipes proposent un jeu vivant mais les deux gardiens n'ont pas beaucoup à intervenir jusqu'à la pause.

Au retour des vestiaires, les Toulousains dominent territorialement durant un bon quart d'heure mais Laaloudj ne cadre pas (49e), Bechaud boxe des deux poings une lourde frappe de Siliti (52e), Daffe bien lancé dans la profondeur ne peut éviter la sortie du gardien basque (61e) et Cesto tente un lob de 25 m qui passe au-dessus (63e). L'Aviron, qui a laissé passer l'orage, éteint la petite colonie de supporters toulousains sur une action d'école : Thierry Boulay trouve Heckly dans la surface qui évite la sortie de Costes avant de marquer dans les buts vides, avec l'aide du poteau et malgré un angle plus que fermé (65e, 1-0).

Les Basques font la bonne opération et gèrent ensuite leur fin de rencontre jusqu'à cette tête de Daffe, monté aux avant-postes que Bechaud ne parvient pas à maîtriser : Siliti traîne dans les parages et égalise (82e, 1-1). Le coup est rude pour l'Aviron mais le Rodéo ne peut encore pas se contenter de ces deux points. Et sur un coup franc dans le temps additionnel, le long centre de Soubervie est repris de la tête par Pothet oublié au second poteau pour une remise vers Nouicer qui reprend victorieusement d'une tête plongeante (93e, 2-1). Ces quatre points arrachés dans le temps additionnel permettent sans doute aux réservistes bayonnais de se maintenir en CFA2.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Lundi 4 Mai)
img139/8452/logosudnx7.png

Partager cet article

Repost0

commentaires