Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 10:42

Les réservistes de l’Aviron proches du but

Il manque mathématiquement une victoire aux réservistes bayonnais pour leur maintien en CFA 2. Une occasion à saisir dès ce week-end à Trélissac.
La longue saison des joueurs bayonnais touche à sa fin. Il reste encore trois journées à disputer et les jeunes joueurs bayonnais ne sont plus très loin d'obtenir leur maintien. Ce qui représenterait déjà un petit exploit pour un premier exercice à ce niveau, pour une équipe réserve et toutes les contraintes que cela comporte, le tout contre des équipes déjà plus chevronnées et ambitionnant l'accession en CFA. L'Aviron Bayonnais a d'ailleurs manqué une occasion la semaine dernière à Aurillac B (1-1) lors de la mise à jour de son calendrier. « On a loupé le coche, ce n'est pas un bon résultat », indique le coach bayonnais. « Pourtant, les joueurs ont fait ce qu'il fallait dans l'envie, le mouvement, le jeu tout simplement. Mais on manque au moins quatre duels face au gardien. Les garçons étaient dans le chantier mais n'ont pas été forcément récompensés. » C'est bien dommage car avec une victoire ramenée d'Auvergne, le maintien aurait été mathématiquement acquis.

Pas d'inquiétude

Il ne manque plus grand-chose. La situation actuelle n'est pas pour autant inquiétante. Des trois derniers qui descendent automatiquement, Aurillac B (47 pts) et Sète Pointe Courte (50 pts) sont plus que mal engagés. L'actuel premier relégable, Libourne B (53 pts), est dans une fâcheuse posture, à un point du treizième, Brive, qui pour le moment, se sauve mais devra attendre la fin du championnat pour savoir s'il restera en CFA 2 ou non. Les Bayonnais possèdent donc sept longueurs d'avance sur les Corréziens à trois journées de la fin, sans oublier la différence de but particulière favorable. Il manque donc juste un match nul pour éviter la zone rouge et une victoire pour éviter la 13e place. Le déplacement aujourd'hui à Trélissac est quand même loin d'être une formalité surtout en plein milieu d'une période délicate pour le club ciel et blanc : « Nous avons quelques blessés et des suspendus au club, donc il faudra attendre le dernier moment pour la composition exacte du groupe », explique Cédric Pardeilhan. « Mais bon, il faut faire avec. Les joueurs font les efforts dans la semaine, tout le monde est prêt à jouer à n'importe quel poste et continuer à progresser individuellement. On a une jeune équipe qui a envie de jouer et face à des briscards qui seront peut-être déçus de ne pas pouvoir monter, on peut s'imposer même si tout le monde pense que je suis un peu fou de penser ça », plaisante le coach.

Jakes Debounco (Sud-Ouest - Samedi 16 Mai)

Le match Stade Firmin Daudou (ce soir - 19h30)

Trélissac B (4e, 72 pts) - Bayonne B (10e, 61 pts)

Arbitre : M. Yazar
-----------------------------------------------------------------------------

Une fin de saison sans démobilisation

Le TFC a beau être fixé sur son sort, il refusera de baisser les bras, ce soir, devant son public.
La réserve de l'Aviron Bayonnais continue son apprentissage. Dans l'équipe alignée par Cédric Pardeilhan la semaine dernière, le joueur le plus âgé avait 21 ans. Or, malgré sa jeunesse, cette formation réalise un beau parcours, ne comptant qu'une seule défaite (face à Tarbes) lors de ses sept derniers matches. Elle est également détentrice d'un succès à domicile (face à Rodéo). Et le coach de l'Aviron n'est pas inquiet pour l'avenir : « L'équipe est jeune, elle doit continuer à progresser et acquérir de l'expérience. Le maintien est presque assuré. Nous devons encore travailler la finition. Au regard des occasions que nous nous procurons, nous aurions dû gagner les matches face à Toulouse Fontaines, Agen et Aurillac. » Le coach ne connaîtra le groupe aligné qu'à l'issue du dernier entraînement. L'équipe première jouant ce soir, un à deux joueurs devraient descendre de National pour compléter le groupe, lequel pourrait également compter un, voire deux jeunes de la catégorie des 18 ans deuxième année.

Après 15 jours sans jouer...

De son côté, le TFC retrouve le championnat après quinze jours sans compétition. La première semaine, le groupe a récupéré pour soigner les petits pépins. Cette semaine, la reprise a été plus sérieuse. Bruno Steck pourra compter sur les retours de Kari, Gay, Delair et Makalou. Il devra, en revanche, se passer de Burgho et Monzie, blessés, ainsi que de Morin et Raynaud, suspendus, et peut-être de Poueys (cheville), incertain.

Comme son homologue, Bruno Steck devrait intégrer un 18 ans dans le groupe. Un attaquant. Mais le coach attend « un match sérieux et complet ». « L'équipe doit gagner, ne pas prendre de but et marquer, poursuit-il. La fin de la saison arrive, les organismes sont fatigués, les petits pépins s'accumulent... Néanmoins, même si l'équipe n'a plus rien à jouer, le groupe n'est pas démobilisé. Au contraire, il est toujours motivé. »

Cela ne sera pas de trop pour venir à bout d'une équipe qui ne pointe qu'à cinq longueurs du 5e de la poule et réalise toujours de bons matches face aux équipes de tête. Les Trélissacois l'avaient d'ailleurs constaté au match aller, où ils s'étaient toutefois imposés... « Avec un brin de réussite », dixit Bruno Steck.

Cédric Rougier (Sud-Ouest Dordogne - Samedi 16 Mai)

Partager cet article

Repost0

commentaires