Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 13:18

L’Aviron sauve sa tête en CFA2

Les réservistes cèdent en Dordogne mais sont maintenus.
L'Aviron Bayonnais, malgré sa défaite, est assuré de jouer en CFA2 la saison prochaine. Les Bayonnais bénéficient en fait de la défaite de Libourne, battu par Mont-de-Marsan (2-0).  L'objectif de Trélissac était de marquer, sans encaisser de but. Le groupe a respecté les consignes, produisant de surcroît du beau jeu. Cependant, l'efficacité s'est fait attendre. Tronche et sa patte se mettent les premiers en évidence. Le mi- lieu a vu Bouet avancé et tente un lob astucieux de 40 mètres, frôlant le but vide (5e). Sur un coup franc de Tronche, Che- valier est trop court. Et Mokemo place une tête au deuxième poteau, qui passe de peu à côté (12e).

Petite frayeur

Le Trélissac Football Club multiplie les occasions. Sur une touche de Makalou, Baruxakis passe derrière la défense, mais l'angle est trop fermé (16e). Les visiteurs se mettent enfin en évidence, or la frappe de Sarrabère est sans danger pour Gomes (22e). Le TFC ne fera pas la différence en première période, la tête de Kari passant au-dessus juste avant la pause (41e). Loupant de peu le cadre, Mokemo n'est pas plus heureux sur un service astucieux du jeune Bordet.

Au retour des vestiaires, le TFC se fait une petite frayeur. Sur un coup franc d'Enciondo, la balle file devant le but ; mais aucun Bayonnais n'est là pour couper la trajectoire (65e). Deux tauliers de Trélissac vont alors faire la décision. Sur une ouverture lumineuse de Tronche, c'est un Mokemo en pleine course qui place une tête à bout portant, ne laisse aucune chance à Bouet (1-0, 69e). Le TFC devra se contenter de ce petit but d'avance, la frappe enroulée de Gay passant de peu à côté (80e) et celle de Mokemo, sur un service de Baruxakis, étant contrée in extremis (90e).

Le TFC, s'il a remporté ce duel, n'aura donc pas été heureux cette saison, maintes fois privé de buts en raison d'un pied ou d'une jambe. Cela ne doit pas occulter le beau jeu produit cette saison. Il reste deux matches à Trélissac pour, peut-être, se hisser sur la 3ème marche du podium, en cas de défaillance du trio de tête.

Cédric Rougier (Sud-Ouest – Lundi 18 Mai)

img139/8452/logosudnx7.png 

Partager cet article

Repost0

commentaires