Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 août 2006 7 27 /08 /août /2006 00:20

Des canaris durs à cuire

But de Benjamin Van Den Bruwaene

(Coup franc somptueux)

20h30, Jérôme Lalanne, capitaine du onze bayonnais, emmène ses troupes en quête d’un  succès qui consoliderait leur place de leader du championnat. Disposés dans le traditionnel 4-2-3-1, les Bayonnais se heurtent à une équipe nantaise très bien organisée.

La formation nantaise très à l’aise techniquement domine l’entrejeu en ce début de partie et la mobilité, la disponibilité des joueurs nantais contrarient quelque peu l’équipe basque qui a du mal à trouver ses repères. La possession de balle est jaune et vert et les Bayonnais n’arrivent pas à maîtriser les ballons de récupération qui se font rares.

En revanche, sur le flanc gauche, Benjamin Van Den Bruwaene se montre incisif et parvient à déstabiliser la défense nantaise à plusieurs reprises. La rencontre s’équilibre et les gants des deux gardiens n’ont eu affaire au cuir qu'à de rares occasions.

 

 

 

A la 27ème minute, coup dur pour les hommes de Stéphane Moreau, avec l’expulsion de Bouyer suite à un tacle par derrière sur Van Den Bruwaene. Malgré la supériorité numérique des "Ciel et Blanc", le score restera vierge jusqu’à la pause.

De retour des vestiaires, deux changements sont effectués côté bayonnais. Younes El Hadjam remplace poste pour poste Abdoulaye Barry qui n’a pas été trop à son aise avec son vis-à-vis tandis que Laurent Sautier remplace Jérôme Lestage et vient épauler Nasser Boucena esseulé jusque-là sur le front de l’attaque bayonnaise.

Repositionnés en 4-4-2 avec Jérôme Lalanne qui glisse sur le côté droit, les Bayonnais sortent de leur camp et accentuent leur pression sur des Nantais repliés en défense, infériorité numérique oblige. Désormais tournés vers l’attaque, les Basques se créent de véritables occasions par le biais de Nasser Boucena qui manque le cadre à deux reprises tout comme Laurent Sautier qui après avoir fait la plus dur manqua son duel face au gardien. Le danger est maintenant devant les buts du portier nantais mais les « Ciel et Blanc » vendangent des occasions franches et les vieux démons réapparaissent. Dominer n’est pas gagner ; ne pas gamberger, faire preuve de patience pour faire sauter le verrou nantais malgré l’agacement qui commence à poindre.

Finalement, la solution viendra d’un coup franc somptueux tiré par Van Den Bruwaene à la 71ème minute qui logea le ballon dans la lucarne. Imparable pour le gardien qui s’était bien envolé pourtant. 1-0.

Les Bayonnais respirent enfin et entrevoient la fin de la rencontre plus sereinement. La défense est encore une fois irréprochable avec Philippe Lalanne à la baguette. Un dernier corner nantais dans les arrêts de jeu retiendra le souffle du stade Didier Deschamps. La concrétisation est à améliorer sans aucun doute mais cette 2ème victoire conforte leur place de leader avant un déplacement délicat à Toulouse actuel 3ème du championnat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires