Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 10:35

Un de chute à domicile

L'Aviron Bayonnais a subi sa première défaite de l'année samedi soir face au Stade Bordelais. Une défaite sans trop de conséquence sur le classement puisque ses plus proches poursuivants, Rodez et Orléans, ont également subi le même sort ce week-end.

La défaite de samedi est presque logique au vu du match, les joueurs d'Alain Pochat et Cédric Pardeilhan ayant fait montre de trop d'imprécisions pour faire basculer le match en leur faveur. Les visiteurs ont eux profité à fond des espaces laissés entre les lignes bayonnaises. Et même si cela ne peut pas tout expliquer, les deux coaches avaient dû composer avec un nouveau milieu défensif tout neuf puisque l'Aviron présentait samedi soir une infirmerie quasiment pleine !
Mais samedi soir, les nombreuses maladresses de la part des deux équipes dans l'entrejeu ont favorisé toutes les actions offensives. Ce sont les Bordelais qui se montrent les plus dangereux sur un ballon perdu par VDB à trente mètres des buts basques. Dia remonte le ballon, sert Ferreira plein axe et il faut une superbe envolée et une claquette magistrale de Bouet pour que la frappe de l'avant-centre bordelais ne fasse mouche (11e). C'est ensuite Laporte qui sauve les meubles en revenant in extremis sur Dupuy dans la surface bayonnaise (13e), juste avant que Ferreira ne croise trop sa frappe seul face à Bouet (14e). Des alertes qui réveillent enfin les bayonnais de Jérôme Lalanne. VDB sert tout d'abord Lestage côté gauche mais Boucenna est trop court à la réception du centre de l'ailier bayonnais (17e). A la demi-heure de jeu, le coup franc excellemment brossé par VDB trouve preneur avec Boucenna mais la tête à bout portant de l'attaquant bayonnais est repoussée par une parade exceptionnelle, comme un gardien de hand, de Valverde sur sa ligne (32e).
Le coup de massue. Au retour des vestiaires, les Bordelais ouvrent le score sur un cafouillage dans la surface basque et le ballon qui traîne est frappé à bout portant par Dupuy, ne laissant aucune chance à Bouet (49e, 0-1). Le Stade Bordelais, qui déjà, ne se posait pas la moindre question en première période, est désormais devant au score et s'applique dans son replacement défensif comme si son maintien en dépendait. Et ça marche !

L'Aviron Bayonnais a beau changer de dispositif, de joueurs, rien n'y fait. Même les coups de pied arrêtés de VDB ne sont pas décisifs et pourtant sur l'un deux, trois Bayonnais, Barry, Bertrand et Laporte, sont à deux doigts d'égaliser (59e). Sautier est accroché par le maillot dans la surface mais l'arbitre ne bronche pas (68e), Valverde est tout heureux de voir un autre coup franc de VDB heurter son poteau droit sans conséquence (84e) et Lamothe voit sa reprise de la tête frôler le même montant, mais du mauvais côté, quelques instants plus tard (88e). Il était dit que rien ne rentrerait samedi soir. Et le match aurait pu durer trente minutes de plus comme le tableau d'affiche l'indiquait. Ce coup d'arrêt montre bien qu'aucune rencontre ne sera facile cette année en CFA et que la hiérarchie est loin d'être véritablement définie.

Sud-Ouest (Lundi 11 Septembre 2006)

Partager cet article

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires