Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 14:06

L'Aviron en demi teinte

Les Bayonnais se devaient de réagir devant leurs supporters après la dernière défaite subie à domicile contre le Stade Bordelais quinze jours auparavant. Mais les co-équipiers de Jérôme Lalanne ont complètement déjoué au cours de ce premier acte. Certes, l'absence de plusieurs cadres de l'équipe et les blessures à la demi-heure de jeu de Bidegain et Archidoit dans le secteur défensif n'ont pas arrangé les choses mais à la pause, lorsque les deux équipes rejoignent les vestiaires, on se demande encore comment l'Aviron se trouve devant au score sans avoir quasiment aucune occasion de mettre Murgia en danger dans ses buts ! D'entrée, une petite boulette de Philippe Lalanne aux abords de sa surface donne une chance à Baruxakis d'ouvrir le score. Mais la superbe frappe enroulée de l'attaquant visiteur est détournée en corner par l'envolée magnifique de Bouet (5e). Les Basques jouent à l'envers et l'USGA ne se prive pas de se procurer des occasions. Gervais lance Baruxakis à droite et le centre de l'attaquant auvergnat parvient au second poteau pour la reprise de Guillaume bien bloquée par Bouet (12e), Pastini est rattrapé in extremis, avant de se présenter seul face à Bouet, par Boucenna revenu du diable vauvert (30e). L'Aviron n'y arrive décidément pas et il faut attendre un gros loupé de Murgia sur une passe en retrait de Lujien pour enfin voir la première frappe bayonnaise de cette première mi-temps. Et encore, elle est non cadrée (45e). Mais dans le temps additionnel, l'arbitre M. Mussotte, à l'instar de ses collègues de Ligue 1, s'est mis en tête de nettoyer les surfaces de réparation. Il siffle un accrochage de Morand sur Boucenna et donne un penalty à l'Aviron que se charge de convertir Philippe Lalanne (45e+1, 1-0).

Des boulevards derrière. Au retour des vestiaires, les Bayonnais, certainement secoués pendant la pause, reviennent sur le terrain, un peu plus fringants. Mais comme en première période, ce sont les visiteurs qui s'approchent les premiers de la surface adverse. Sur un mauvais contrôle de Bouet dans sa surface, Pastini se voit contrer au dernier moment par le retour du jeune Arhancet alors qu'il n'a plus que le ballon à pousser au fond des buts (58e). L'USGA est obligée de prendre de plus en plus de risques pour revenir au score. Il n'y a plus de guerre au milieu de terrain pour la possession du ballon, sur un terrain rendu de plus en plus instable. Les actions se succèdent de part et d'autres. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Murgia repousse la frappe de Sautier (60e) et s'envole littéralement sur un coup franc de Van Den Bruwaene (71e). Mais en face, Bouet sort aux devants de Baruxakis (73e) qui manque une reprise de la tête à bout portant sur un centre de Laissaoui (75e). Les Bayonnais profitent désormais des boulevards auvergnats derrière et Murgia qui croit avoir repoussé la frappe de J. Lalanne, voit Boucenna en embuscade inscrire le second but basque (80e, 2-0). Le match est plié. Boucenna manque une belle opportunité quelques secondes plus tard (86e) et J. Lalanne bute sur la parade de Murgia dans le temps additionnel (93e). Même si la manière a laissé à désirer, les Bayonnais ont remporté une victoire importante et ne pouvaient pas rendre un plus vibrant hommage à la mémoire de Jacques Sorin, sans qui le football à Bayonne n'aurait peut-être pas son image actuelle.

Sud-Ouest (Lundi 25 Septembre 2006)

Partager cet article

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires