Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

29 octobre 2006 7 29 /10 /octobre /2006 20:20

Dos à dos

Pour la première fois de la saison, les Basques arboraient leur nouvelle tenue à l’extérieur. C’est donc tout de vert vêtu que les Bayonnais entrent sur la pelouse du Stadium Municipal d’Albi habituellement réservé aux rugbymen. Alain Pochat avait choisi la prudence en cette première période en choisissant un schéma de jeu inédit : un 4-1-4-1 avec pas moins de 3 milieux à vocation défensive.

Les consignes étaient claires à savoir ne pas se jeter dans la gueule du loup pour ne pas tomber dans le piège albigeois qui a tendance à endormir l’adversaire pour mieux le contrer. L’entame de match est nettement à l’avantage des locaux qui dominent le milieu de terrain et qui se montrent les plus dangereux grâce à leurs attaquants rapides et techniques qui font passer des sueurs froides à leurs vis-à-vis.

 

Heureusement, les offensives albigeoises n’iront jamais au bout faute de mauvais choix ou de maladresse devant le but. La pression reste présente devant le but bayonnais. Les défenseurs basques ont du mal à contenir les enchaînements tarnais et commettent quelques fautes pour enrayer leurs attaques. Les coup francs et corners se succèdent mais l’excellent portier bayonnais JC Bouet est vigilent et parvient à écarter le danger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Bayonnais n’arrivent pas conserver et à bonifier les ballons de récupération. Ils le perdent aussitôt et l’absence d’un meneur de jeu se fait ressentir dans l’entrejeu. Les hommes d’Alain Pochat créeront le danger à 3 reprises durant cette première période, d’abord sur un corner bien travaillé puis sur une frappe contrée de Laurent Sautier qui n’a pratiquement pas eu de ballons à exploiter. L’occasion bayonnaise la plus franche interviendra à 1 minute de la pause sur un centre parfait de Lestage côté droit, malheureusement, VDB seul au second poteau, dévisse complètement sa tête. Le hold-up aurait été parfait. 0-0 à la pause.

La seconde mi-temps sera d’un tout autre acabit. L’entrée de Jérôme Lalanne à la place de VDB dès le retour des vestiaires fera énormément de bien au collectif bayonnais qui sort la tête de l’eau et qui prendra progressivement l’ascendant sur les Albigeois. Les Bayonnais prennent enfin le jeu à leur compte avec Jérôme Lalanne à la baguette pour orienter le jeu. Les Basques combinent à merveille sur le flanc droit de l’attaque bayonnaise par l’intermédiaire de Jérôme Lestage malheureusement, ses centres resteront approximatifs et trouveront rarement des Bayonnais dans la surface.

 

 

 

 

 

 

Quant aux Albigeois, ils subissent davantage le jeu, leurs attaquants sont beaucoup moins en vue mais restent tout de même très dangereux en contres. A la 67ème, Barsacq remplace Sautier poste pour poste et à ¼ d’heure de la fin, Pochat fait entrer un second attaquant avec David Lancien. La différence entre ces deux équipes si elle a lieu, va se jouer sur un détail.

Les deux équipes se répondent tour à tour mais il semble que les Albigeois ont laissé passer leur chance en première mi-temps d’autant plus que les Bayonnais terminent mieux le match. Les buteurs resteront muets jusqu’au coup de sifflet final. Les Bayonnais ont peut-être manqué de conviction devant le but en deuxième mi-temps pour forcer le destin mais ce résultat nul à Albi est un bon résultat qu’il faudra confirmer dans 15 jours contre Anglet.

Partager cet article

Repost0

commentaires