Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

24 novembre 2006 5 24 /11 /novembre /2006 19:48

 

Coupe de France

7ème tour

Suivre le direct

ICI

À partir de 18h00

 

 

 

 

 

Deux étapes, et c’est le bonheur

« Ce n’est pas l’aventure qui continue, elle commence juste » déclarait le président Manu Mérin après la qualification de son équipe il y a trois semaines contre le voisin béarnais du Pau FC. Et effectivement, sans sous estimer les deux premiers adversaires de l’Aviron dans cette compétition lors des quatrièmes et cinquièmes tours (Chamiers et Colayrac), les Bayonnais avaient passé deux étapes en qualité de favoris. Contre Pau, il fallait déjouer les pronostics contre un pensionnaire du CFA. On sait ce qu’il est advenu. Ce soir, l’Aviron Bayonnais retrouve une étiquette de favori à Blagnac (CFA2) lors de ce septième tour de Coupe de France : « Mais on sait trop bien que la Coupe de France est une compétition à part » réplique Alain Pochat, l’entraîneur bayonnais. « En Coupe, tout peut arriver avec des scénarios incroyables. La qualification se jouera sur des détails. » Lors de sa fabuleuse épopée lors de la saison 2003-2004, les Bayonnais s’étaient imposés à Niort (L2 à l’époque) après avoir été menés au score. En 32es de finale, tout le monde se rappelle aussi de ce scénario renversant contre Guingamp (qualification aux tirs au but après prolongation, 4-4) sans oublier la victoire sur les Girondins sous des conditions dantesques en 16es de finale. Que du bonheur en quelque sorte. L’année suivante, à Albi, les Bayonnais tombaient de haut, éliminés en encaissant quatre buts après avoir mené au score de deux buts (2-4). Bref, tout peut arriver.

Maintenant, l’Aviron va tenter de réduire les parts de hasard au cours de la rencontre. Déjà, Alain Pochat et Manu Mérin s’étaient déplacés dans la banlieue toulousaine le lendemain du derby contre Anglet afin de superviser le prochain adversaire de l’Aviron : « On a effectivement été les voir jouer contre Limoges en championnat » précise Alain Pochat. « Mais le résultat n’est pas trop significatif. Les Blagnacais se sont imposés facilement (4-0, ndlr) contre une formation qui a laissé beaucoup d’espaces derrière. Mais on a pu s’apercevoir que sans avoir de grosses individualités, cette équipe reste solide avec des gars expérimentés derrière et une tour de contrôle devant. Bref une équipe qui ne paye pas de mine comme çà mais qui ne sera pas facile à jouer. »

Adversaire en regain de forme. Et les derniers résultats des banlieusards toulousains confirment les craintes du technicien bayonnais. Après un début de saison plutôt difficile (quatre défaites sur les cinq premières rencontres), les Blagnacais sont maintenant invaincus depuis le 9 septembre dernier, date de leur dernière défaite à Toulouse Fontaines (0-1). Depuis, la formation entraînée par Jean-Louis Fauré et Joël Migliore reste sur trois victoires et trois nuls pour une position bien au chaud dans le ventre mou de leur groupe E de CFA2. Parallèlement, les Blagnacais ont passé quatre tours de Coupe de France assez logiquement, tout d’abord contre des formations de PL à l’extérieur (Marival 3-1 et Vic Fezensac 3-1) puis contre des équipes un peu plus cotées telles que Lavaur et Cahors (DH) (2-1 et 3-0), à domicile. En position d’outsider, Blagnac n’aura rien à perdre et c’est bien là le principal danger de cette rencontre. Avec deux joueurs offensifs très réalistes (Barrabourg et Guiriec, sept et six buts cette saison).

Répondre dans les duels. « Il va falloir répondre présents dans les duels, montrer de l’agressivité et essayer bien entendu de marquer très vite » ajoute l’entraîneur bayonnais. « Mais il faudra surtout être à 200 % ! » Les Basques seront privés de leur charnière centrale (Philippe Lalanne blessé au genou et Emmanuel Degoul suspendu) : « On a travaillé en conséquence cette semaine pour pallier ces manques. Mais pour être dans un bon soir, il faudra aussi être bien dans nos têtes, dans les duels et se montrer efficaces offensivement. Ce sera la clé » conclut Alain Pochat. Une vingtaine de joueurs postulaient encore hier soir pour une place dans les seize. Et pour poursuivre l’aventure en Coupe de France.


Le groupe : Bouet, Couchot, - Arhancet, Laporte, Lespiaucq, Estrade, Fauconnier, Pitcho, Balde, Van Den Bruwaene, Bidegain, El Hajjam, Louit, Barrière, Lestage, J. Lalanne, Barsacq, Boucenna, Lancien, Sautier, Comets.

Le match : ce soir, stade municipal du Ramier (18 heures). Arbitre : M. Prengiel.

Le parcours des deux équipes. 3e tour : Marival-Blagnac (1-3) ; 4e tour : Chamiers-Bayonne (1-5) et Vic-Blagnac (1-3) ; 5e tour : Colayrac-Bayonne (0-3) et Blagnac-Lavaur (2-1) ; 6e tour : Bayonne-Pau (2-0) et Blagnac-Cahors (3-0).

                                       Sud-Ouest (Samedi 25 Novembre)

Allez l’Aviron

Partager cet article

Repost0

commentaires