Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 15:03

Bayonne sur la voie royale

L’Aviron est sorti vainqueur de ce match piège grâce au but d’El Hajjam dans la prolongation. Bayonne n’est plus qu?à un tour des trente-deuxièmes de finale de la Coupe.

Ce match, Blagnac l’a pris par le bon bout, en s’offrant une occasion d’entrée, bien décidé à saisir la chance si elle se présentait, face à des Bayonnais auxquels ils rendaient une division. Mais le sort devait choisir son camp au cours de prolongations qui tournaient à la confusion. Tout basculait sur un penalty (généreux) qui changeait complètement la face du match. El Hajjem le transformait pour mettre les Bayonnais sur le chemin du succès. Un succès tiré par les cheveux et contesté jusqu’au bout par des Blagnacais qui s’étaient créé les meilleures occasions jusque-là. Ainsi, il fallait un arrêt réflexe de Bouet sur une frappe de Delabarrière, suite à un ballon cafouillé dans la défense basque (8e). La fin de mi-temps était à l’avantage des Blagnacais qui mettaient le feu sur un centre de Campillo (23e), sur une belle action amorcée par Barrabourg et relayée par Prunier, la tête de Delabarrière était contrée (34e), la reprise de Meillon après une première tentative de Campillo ne trouvait pas le cadre détournée par une jambe bayonnaise (36e). Barrabourg n’était pas plus heureux sur un corner.

Le coup de la panne. Il contrôlait et voyait sa frappe renvoyée sur sa ligne par Laporte (37e). Les Blagnacais menaient aux points, ils auraient pu mener tout court dès la reprise. Marquet plaçait un coup franc dont il a le secret sur la transversale de Bouet qui paraissait battu (49e). Les visiteurs peinaient toujours à démontrer sur le terrain leur supériorité hiérarchique, en ne plaçant qu’un contre mal négocié par Lancien qui se heurtait à Etchegoinberry (51e). On notait ensuite une frappe dévissée de Louit (65e). On rentrait dans le dernier quart d’heure de la rencontre, quand l’éclairage lâchait. Après une interruption de plus de vingt minutes, la lumière revenait et la partie pouvait aller à son terme. Les Blagnacais souffraient en frôlant le pire sur un coup franc d’El Hajjam que Hellard sauvait sur sa ligne (83e). Ils se reprenaient pour sur un centre d’Etchegoinberry que Laporte détournait en corner (90e). La suite tournait court pour les Blagnacais qui réduits à dix, puis à neuf, pensaient être revenus dans le match sur un lobe de Barrabourg qui après un rebond tapait malheureusement la transversale (113e), il se voyait ensuite refuser un but pour une faute préalable (120e), puis un second pour une position de hors jeu (122e). On n’oublie pas non plus le coup franc indirect accordé aux Blagnacais dans la surface de Bayonnais qui terminaient eux aussi à dix et qui ne donnait rien (116e). Mais rien n’y faisait, les Basques se qualifiaient dans la douleur. Le tirage au sort du huitième tour aura lieu ce mercredi.

Sud-Ouest (Lundi 27 Novembre)

Partager cet article

Repost0

commentaires