Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 12:03

Cédric Laporte sauve les siens

Il n'a pas manqué grand chose au Bergerac Foot pour réaliser la sensation de ces huitièmes de finale de la Coupe d'Aquitaine : certes un brin de réussite mais surtout un soupçon de réalisme ! Pourtant le premier acte des Bergeracois aura été presque exemplaire : du rythme, des occasions, le Bergerac Foot avait véritablement donné de l'ampleur à son jeu mais le problème était qu'au bout de quarante-cinq minutes de jeu, les coéquipiers n'avaient pas vraiment concrétisé ce scénario au tableau d'affichage … D'entrée de jeu, Zidane avait donné le ton (5e) avant qu'Agbloyoe ne soit tout près de convertir un cafouillage dans la surface bayonnaise (17e). Mais c'est finalement Maquin d'un maître coup franc qui devait trouver l'ouverture sur un ballon littéralement fiché dans la lucarne du portier basque (24e). Bien en place, les locaux ne semblaient pas outre mesure pouvoir être contrariés par des Bayonnais finalement assez timides et cela d'autant plus que Maquin plutôt en verve inquiétait encore une fois sur coup franc Laporte (36e). Et c'est une action finalement anodine qui remettra les visiteurs dans le sens de la rencontre : une frappe contrée par un bras bergeracois dans la surface de vérité et Vendenbruwaene sur penalty sortait les siens d'une situation assez complexe à cet instant de la rencontre (39e).

Merci le gardien. La seconde période aura du mal à suivre le rythme de la première, même si ce sont les Bergeracois qui se chargeront des possibilités : El Allagui sera d'abord à deux doigts de profiter d'un ballon relâché par Laporte (47e). Le gardien basque sera ensuite décisif sur une tête du même Bergeracois avant que Taouil ne soit pas loin lui aussi d'emporter la mise (86e). Au rayon occasions, le Bergerac Foot était devant les sociétaires du CFA mais cela s'arrêtait malheureusement là pour le Bergerac Foot ! Les trente minutes supplémentaires auront bien des difficultés à offrir quelque chose de nouveau jusqu'à cette 118e et cette faute bayonnaise sur Taouil sanctionnée justement d'un penalty ; le Bergerac Foot venait de s'octroyer une balle de match mais El Ellagui trouvait sur sa route un Laporte inspiré ! Et c'est ce même gardien bayonnais qui en stoppant deux frappes bergeracoises dans la séance des tirs aux buts donnera la qualification aux siens. L'Aviron Bayonnais poursuit ainsi l'aventure en Coupe d'Aquitaine en se qualifiant pour les quarts de finale.

Sud-Ouest (lundi 26 février)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires