Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 10:36

Les chances de l’Aviron

Rodez et Bayonne, les deux leaders, se neutralisent à distance avant de s'affronter face à face samedi soir à Didier Deschamps. Sacré challenge.

La montée. Rodez (71 points) s'est fait reprendre dans les derniers instants par Moulins, sur penalty. Cela fait deux fois de suite à domicile que les Ruthénois se font rejoindre dans les derniers instants d'une partie. Avec la victoire à quatre points, ils compteraient quatre unités supplémentaires en tête du groupe C et les Bayonnais pointeraient alors à neuf longueurs et ce, à dix journées de la fin. L'Aviron, tenu en échec à Saint-Georges-les-Ancizes (0-0), une semaine après avoir également partagé les points avec une autre équipe en difficulté, Balma, n'est donc pas encore totalement lâché (66 points). Une grosse partie de la saison se jouera en fin de semaine à Didier Deschamps avec le choc entre les deux premiers. Derrière ce duo, Moulins qui a donc été arracher deux points chez le leader (1-1), conserve sa place sur le podium (61 points). Albi également garde sa quatrième place et pourtant les Tarnais ont dû concéder le match nul à domicile contre Aurillac. En revanche, Anglet qui n'arrive plus à gagner à domicile (défaite contre Les Herbiers, 0-1) perd deux places au classement au détriment des réserves nantaise et toulousaine. Le Mans B et Orléans complètent la première partie du tableau.
Le maintien. Brive, bien que décroché en queue de peloton (36 points), s'en tire bien en ramenant un bon match nul de Bordeaux B sans encaisser le moindre but (0-0). Mais les Brivistes ne s'en sortiront pas. Juste devant, Les Herbiers se sont imposés avec courage sur la Côte Basque à Anglet (1-0).  Cette quatrième victoire au cours de la phase retour permet même aux Vendéens de quitter l'avant dernière place (48 points) qu'ils détenaient depuis maintenant dix-sept journées ! Et c'est Saint-Georges-les-Ancizes, malgré son match nul contre le second du groupe (0-0) qui perd une place (47 points). Vendéens et métallos peuvent encore espérer revenir sur Balma (50 points), battu sur sa pelouse par Nantes B (0-1). Les Balmanais n'ont plus gagné depuis douze journées, c'était contre Saint-Georges en novembre dernier ! Aurillac, match nul à Albi (1-1), Luzenac battu au Mans B (0-1) et Montluçon tenu en échec par Orléans (1-1) conservent encore quelques petites longueurs d'avance (54 points) sur les premiers reléguables herbretais (48 points).

Attaque-défense. Nantes B défend son beefsteak avec acharnement. Les jeunes canaris (38 buts inscrits en 24 matches) devancent encore les réservistes toulousains d'une unité (37 buts). Côté équipes amateurs, les Genêts sont toujours devant (34 buts) mais ils sont talonnés désormais par Rodez (33 buts). Les deux derniers du classement général sont aussi ceux qui marquent le moins : Saint-Georges (16) et Brive (19). Les Bayonnais et les Ruthénois sont à égalité avant leur affrontement samedi soir. Rodez en encaissant un penalty dans les arrêts de jeu, sont maintenant à hauteur des Basques avec seulement seize buts encaissés. La troisième équipe du podium, Moulins, a déjà encaissé six buts de plus (22 buts). Tout en bas, Brive, malgré son bon match à Bordeaux, est encore la défense la plus perméable du groupe C (40 buts). Les Herbiers (38 buts) et Saint--Georges (36) sont aussi celles qui sont reléguables.

Le prochain week-end. C'est le fameux choc entre les deux premiers ! La rencontre qui peut décider du championnat. Autant les Bayonnais (2e, 66 points) n'auront pas le précieux sésame en poche s'ils battent Rodez (1er, 71 points), autant une défaite contre ces mêmes Ruthénois repousserait les hommes d'Alain Pochat et Cédric Pardeilhan à huit longueurs. A neuf journées de la fin, les Bayonnais auront pris un gros coup derrière la tête. Samedi soir (match à 19 h 30 à Didier Deschamps), ce seront aussi les deux meilleures défenses du groupe qui seront alignées face à face. De son côté, Anglet (7e, 59 points) se déplace à Aurillac (14e, 54 points). Les Genêts ne gagnent plus depuis cinq journées et vont devoir se retrousser les manches contre une formation qui, elle, ne s'est inclinée qu'une seule fois sur ces dix dernières rencontres.

Sud-Ouest (mardi 20 mars)

Partager cet article

Repost0

commentaires