Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 19:29

Soirée maudite

Buts de Labarbe et Laporte

Il y a des soirées de football où la roue tourne forcément à l’envers, où la balance penche toujours du mauvais côté, où les poteaux sont carrés au lieu d’être arrondis, où le brin de chance vous fuit constamment, où l’adversaire vous laisse sans voix en vous plantant dans le dos une première banderille puis une deuxième et porte enfin l’estocade sans avoir brillé. Le genre de match qui a le don d’énerver quand ça ne veut pas « rentrer » alors qu’on a le sentiment de bien jouer. Cette soirée, les Bayonnais l’ont vécue hier soir. La faute à pas de chance, scoumoune et à maladresse aussi. Comment peut-on perdre une telle rencontre après avoir autant dominé son adversaire et s’être procuré autant d’occasions ? Une question qui doit revenir en boucle dans les têtes bayonnaises aujourd’hui. Le fameux dicton « Dominer n’est pas gagner » s’est encore une fois vérifié. Pourtant, Albi ne tenait pas la comparaison face à Rodez dernièrement venu à Didier Deschamps et qui s’était imposé logiquement compte tenu de sa supériorité à tous égards. Les Tarnais ont fait preuve d’un réalisme glacial et d’un brin de chance supplémentaire qui leur permet d’engranger 4 points et de revenir à hauteur des Bayonnais. Voilà pour le bilan comptable de la soirée. La défaite est difficile à encaisser vu la physionomie de la rencontre mais seul le résultat final compte, telle est la dure loi du sport.

On ne peut pas reprocher à l’équipe d’avoir mal joué bien au contraire mais la finition reste le mal bayonnais. Elle a affiché de belles intentions dans le jeu tout le long du match. L’envie de bien faire et de rebondir était là après les deux revers consécutifs. D’ailleurs, l’entame de match est nettement dominée par les Basques qui construisent de bonnes séquences de jeu. Arnaud Barsacq est à la conclusion de centres mais ses deux reprises ne sont pas cadrées. Le milieu de terrain bayonnais se montre à son avantage à l’image du virevoltant Steven Giron sur le côté gauche qui malmène la défense albigeoise. Malheureusement, sur une ouverture plein axe à la 14ème minute, Malik Riag bien servi s’en va seul éliminer Bouet pour ouvrir le score dans un silence de cathédrale. 0 - 1 Première occasion, premier but.

Les locaux continuent de se montrer entreprenants et de produire un jeu tourné vers l’offensive. Jérôme Lalanne a l’occasion d’égaliser en se présentant seul devant le but mais son tir croisé heurte le poteau. Les vieux démons ressurgissent au-dessus du stade Didier Deschamps. Le scénario catastrophe arrive juste avant la pause lorsque Marc Estrade dévie malencontreusement le ballon dans son propre but suite à un centre venant de la droite et trompe son gardien Bouet. 0 - 2 à la pause. Un score très sévère à la vue du jeu fourni par les « Ciel et Blanc ».

La deuxième mi-temps est du même acabit. Les Bayonnais sont bien décidés à remonter ce handicap de 2 buts. D’ailleurs, les Txuri Urdin réduisent logiquement la marque à la 54ème par l’intermédiaire de Labarbe mais dans la foulée à la 57ème, les Albigeois aggravent le score sur leur 2ème occasion de la soirée grâce au même Malik Rouag toujours aussi opportuniste. Julien Laporte inscrit le 2ème but bayonnais sur un centre à la 71ème minute. Il reste alors 20 minutes pour revenir. La formation bayonnaise connaît un coup dur avec la sortie de Marc Estrade contraint de quitter ses partenaires sur blessure. Les fautes se multiplient côté albigeois et VDB en profite pour créer le danger sur les nombreux coups francs tirés à la perfection mais il manque toujours un cheveu pour revenir à égalité.

La fin de match est plutôt houleuse avec un arbitre qui n’hésite pas à expulser Alain Pochat. Le score en restera là et le sentiment de frustration est légitime après avoir fait le jeu. Les Basques cèdent la seconde place à Orléans qui s’est imposé contre Balma. Les Ciel et Blanc rétrogradent à la 3ème place ex-aequo avec Moulins et Albi. La lutte sera féroce jusqu’à la fin et le besoin urgent de points se fait sentir.

Objectif Anglet

Partager cet article

Repost0

commentaires