Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 11:07

L'Aviron mal récompensé

Les Bayonnais pourtant très joueurs ont joué de malchance samedi soir contre Albi (2-3) et ont perdu leur seconde place au classement.

La malchance. Incontestablement, l'Aviron nage en plein dedans. Plusieurs signes en sont la preuve. Car la lecture du score final (2-3) ne reflète pas du tout l'engagement, la bonne volonté et les nombreuses offensives des hommes d'Alain Pochat. À dire vrai, c'est peut-être la rencontre de l'année où les Bayonnais se sont procuré le plus grand nombre d'occasions. En face, les Tarnais, sans se montrer géniaux, sont parvenus à marquer à chacune de leurs incursions dans le camp basque. C'est déjà dans cette première lecture que l'on peut déceler les maux de l'équipe bayonnaise actuellement. À la fin du premier quart d'heure, le meilleur buteur albigeois, Rouag, bien lancé dans la profondeur par son capitaine Atcher, profite de sa position à la limite du hors-jeu pour venir dribbler Jean-Christophe Bouet et ouvrir le score dans les buts vides (14e, 0-1). Et ce sera tout en première période ou presque. Les visiteurs viennent une seconde fois aux abords de la surface bayonnaise : Rouag toujours lui et encore à la limite du hors-jeu vient fixer la sortie de Bouet pour centrer en retrait mais c'est malheureusement le capitaine basque, Estrade, qui propulse le cuir au fond de ses propres filets (45e, 0-2). Après celui inscrit involontairement par Degoul à Bordeaux, c'est la seconde fois d'affilée que pareille mésaventure arrive aux Bayonnais.

Occasions en route. Entre-temps, et même avant l'ouverture du score, les Bayonnais auront eu cent fois l'occasion de faire trembler les filets adverses. Mais le mal récurrent des Basques cette année, à savoir trouver un chasseur de but, va lui faire terriblement mal une fois de plus. Et la litanie des occasions de commencer : El Hajjam envoie une reprise de demi-volée qui échoue à quelques centimètres de la barre de Rascle (2e), Barsacq met lui aussi deux reprises de volée de peu au-dessus (3e, 5e), Labarbe se fait contrer à trois reprises (21e), Rascle sort une parade sur la reprise de Lalanne sur le corner suivant (22e), Labarbe échoue de peu sur un très bon service du jeune Giron (28e) et Lalanne qui récupère un ballon aux 40 mètres file seul au but avant de frapper sur le poteau (41e). Trop déjà pour espérer remporter un match. Heureusement, au retour des vestiaires, Labarbe, bien servi par Giron, parvient à éliminer un défenseur albigeois avant d'enfin trouver l'ouverture d'une jolie frappe enroulée du droit (54e, 1-2). On croit le match relancé. Mais, une fois de plus, les Bayonnais se font piéger par le malicieux Rouag, en position très limite encore et qui vient inscrire son deuxième but, la copie conforme de son premier (57e, 1-3). Et l'inventaire des occasions manquées peut recommencer ! Cette fois-ci, Rascle sort le grand jeu sur un superbe coup franc de VDB (61e), Estrade voit sa reprise de la tête raser le montant gauche albigeois (63e) et Lalanne excentré voit également son tir passer de peu à côté (66e). Laporte a beau redonner espoir aux siens en réduisant le score d'une tête rageuse sur un corner de VDB (71e, 2-3), la malchance bayonnaise refait surface. Une première fois sur une double tentative de VDB et un double sauvetage sur sa ligne de Rascle (73e). Une seconde fois lorsque Estrade est contraint de quitter ses partenaires sur une civière (touché au genou) pour une faute de Mbongo non sanctionnée. N'en rajoutez plus, la coupe est pleine. Le match est plié à un quart d'heure de la fin malgré une dernière occasion de VDB dans le temps additionnel (93e). Il n'y a qu'une seule chose à regretter pour une équipe se procurant tellement d'occasions : le manque de réussite.

Sud-Ouest (lundi 9 avril)

Partager cet article

Repost0

commentaires