Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 21:38

Un bon week-end pour les équipes basques

L'Aviron maintient la cadence pour conserver sa seconde place. Les Genêts l'emportent à Nantes et assurent quasiment leur maintien en CFA.

La montée. Et de quinze ! Les leaders du groupe, après leur match nul obtenu à Balma (0-0), portent à quinze rencontres leur série d'invincibilité. Rodez n'a plus été battu depuis la 14e journée, au soir de leur défaite à Saint-Georges les Ancizes (1-0). Ils perdent deux points en tête du classement sur l'Aviron Bayonnais et Balma (77 points) mais leur avance de douze points leur permet d'envisager l'accession mathématique en National lors de la prochaine journée si les Aveyronnais battent Saint-Georges. Joli pied de nez du destin ! Derrière, les Bayonnais, difficiles vainqueurs du Mans (1-0) avec une équipe encore plus rajeunie et les Albigeois, victorieux une nouvelle fois en déplacement, à Toulouse B (2-1) maintiennent à distance (75 points) Orléans vainqueur de Saint-Georges les Ancizes (1-0). C'est finalement Moulins, victime à domicile d'une opportuniste équipe de Montluçon (0-1), qui fait la mauvaise opération de la journée. Les joueurs de l'Allier se retrouvent désormais à cinq longueurs de la seconde place (72 points). Ils se font même rejoindre par la réserve de Bordeaux B qui confirme son succès de demi-finale de la Coupe d'Aquitaine en s'imposant de nouveau assez largement contre son voisin du Stade Bordelais (3-0). Les Genêts d'Anglet devaient composer avec pas mal d'absents dans le onze de départ. Au courage, les hommes de Jean-Louis Cazes et Patrick Gestède s'imposent en terre nantaise (2-0) et assurent quasiment leur maintien en FCA (71 points). Aurillac (70 points), victorieux des Herbiers (2-1) et Le Mans B (69 points) complètent la première partie du classement.

Le maintien. Brive, même condamné (45 points), ne lâche pas sa fin de championnat et s'impose contre Luzenac (2-0). Les Herbiers, battus dans le Cantal (1-2) et Balma, malgré son nul contre le leader Rodez (0-0) sont de nouveau relégables. Les Vendéens (58 points) et les Balmanais (60 points) ne sont toutefois pas très loin de Saint-Georges les Ancizes, battu à Orléans (61 points). Juste devant, Luzenac (64 points) et le Stade Bordelais (65 points) flirtent encore avec la zone rouge. La réserve du Téfécé a subi le même sort que la première en Ligue 1 et vient d'encaisser sa quatrième défaite de rang (65 points). Montluçon vient de gagner à deux reprises et s'est donné un bon bol d'oxygène (66 points). La réserve de Nantes (67 points) n'a quasiment plus rien à perdre ni à gagner dans ce championnat.

Attaque/défense. Les Genêts en marquant deux fois à Nantes, reviennent à une unité de la meilleure attaque du groupe, Rodez (43 buts). Le classement des buteurs est toujours mené par le Moulinois Komenan (15 buts) mais il est de nouveau talonné par le Tarnais Rouag (14) alors que Julien Poueys, blessé, stagne avec treize buts inscrits cette année. A noter la présence de quatre joueurs des Genêts dans ce Top 20 (Poueys, Heckly, Elouaari et Gueye). Côté défense, Rodez mène toujours la danse (19 buts encaissés seulement) devant l'Aviron Bayonnais (24 buts encaissés). Brive possède toujours la défense la plus perméable (48 buts).

Le prochain week-end. L'Aviron Bayonnais (3e, 77 points) se déplace à Montluçon. Le proverbe dit que les voyages forment la jeunesse. Ce sera une occasion pour les jeunes joueurs bayonnais de s'aguerrir une fois de plus chez une formation qui vient de remporter ses deux derniers matches contre Brive et à Moulins, sans encaisser le moindre but. Un sacré bon test samedi soir à 18h30 ! De son côté, Anglet (7e, 71 points) a retrouvé ses couleurs et ses valeurs à Nantes. Une confirmation est attendue en fin de semaine à domicile contre Toulouse B (12e, 65 points). Le réservoir haut garonnais n'a plus gagné un seul match depuis deux mois maintenant mais les jaune et vert voudront à coup sûr obtenir mathématiquement leur maintien devant leur fidèle public (samedi soir à 19 heures, stade Saint-Jean).

Sud-Ouest (mardi 24 avril)

Partager cet article

Repost0

commentaires