Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 19:09

Un bilan très correct

En début de saison, on attendait les « gros budgets » aux avant-postes, sans oublier les équipes descendant du National. À juste titre, on retrouve dans les premières places Rodez, Moulins, Orléans et à un degré moindre Bayonne qui ayant subi de multiples changements à l'intersaison, n'avait pas comme objectif d'aller chercher aussitôt la remontée en National. Seul Albi, qui termine finalement à la seconde place, a joué les trouble-fête jusqu'au bout en devançant les soi-disant gros bras de la poule. Les Ruthénois de Franck Rizzetto qui couraient après le National depuis deux ans (barrés par Toulon il y a deux ans et Yzeure l'an dernier), sont quand même parvenus à leurs fins en dominant de bout en bout un championnat interminable. Meilleure formation au cours de la série aller (9 victoires, 5 nuls et 3 défaites), Rodez a confirmé lors de la phase retour en ne concédant qu'une seule défaite, à Orléans (2-0) début mai. Meilleure attaque du groupe (47 buts marqués), mais aussi meilleure défense (23 buts encaissés), Rodez n'avait aucun rival sur une aussi longue distance. D'autant plus que les candidats déclarés en début de saison, Orléans et Moulins, vont rater leur entame de championnat pour ne plus jamais revenir dans la course. Seul l'Aviron Bayonnais pendant les trois-quarts de la saison grâce à une solidité défensive à toute épreuve et Albi lors de la dernière ligne droite, auront fait planer un semblant de suspense.

Les descentes en CFA2. Brive était déjà quasiment condamné à la trêve. Avec treize points de retard sur le premier non relégable et une seule victoire engrangée lors de la phase aller, personne n'aurait misé le moindre euro sur un probable maintien des Corréziens cette année et qui termineront même derniers de la phase retour. Les Herbiers partis de très loin (neuf points de retard sur Balma à la trêve) ne s'en relèveront pas malgré une série retour de haute tenue (seulement trois défaites). Ils descendent notamment à cause du dernier partage des points à domicile contre le Téfécé B (3-3) samedi soir. Le troisième relégable, Saint-Georges-les-Ancizes, paye une très mauvaise phase retour avec douze défaites sur 17 matches.

Les chiffres. Trois équipes terminent en tête du classement de l'attaque la plus prolifique : Rodez, Albi et Toulouse B (47 buts inscrits). Côté défense, Rodez (23 buts encaissés) devance Bordeaux B de six unités. Chez les buteurs, le Moulinois Komenan termine sa saison en tête par un doublé à Orléans (20 buts marqués). Il devance l'Albigeois Rouag (17 buts). C'est finalement Bordeaux B, la réserve professionnelle la plus régulière du groupe C, qui ira jouer le titre contre ses homologues de Lille, Lyon et Rennes, qui ont respectivement terminé en tête des trois autres groupes de CFA.

Les deux équipes basques. La bouteille à moitié vide ou à moitié pleine. On serait presque déçu du classement final, que ce soit pour l'Aviron (3e) comme pour les Genêts (9e) même si les dirigeants des deux clubs basques auraient signé des deux mains pour un tel résultat en début de saison. Mais après une phase aller performante (Bayonne coleader avec 49 points et Anglet 3e avec 47 points), l'Aviron et les Genêts ont baissé de pied après la trêve. Bayonnais et Angloys ont subi de nombreuses pertes sur blessures et ont chacun touché du doigt leurs lacunes : offensives pour les hommes d'Alain Pochat et Cédric Pardeilhan, défensives pour ceux de Jean-Louis Cazes et Patrick Gestède. David Lancien, le meilleur buteur bayonnais, termine avec six réalisations mais en étant blessé une bonne partie de la saison alors que dans le même temps, quatre joueurs angloys finissent l'exercice avec plus de buts inscrits (Poueys avec 14, Heckly et Gueye 8, Elouaari 7). Défensivement, les Genêts n'ont su garder leurs buts inviolés qu'à sept reprises cette année contre seize matches aux Bayonnais qui terminent à la quatrième place de ce classement. Enfin, point commun aux deux équipes : le fait d'avoir, contraint ou pas, intégré de jeunes joueurs lors de cette phase retour. Preuve que la formation fonctionne dans les deux clubs. À méditer pour l'avenir. Les tractations vont déjà bon train. La reprise des entraînements et la préparation de la saison 2007-2008 pour les deux clubs est prévue pour début juillet.

Sud-Ouest (mardi 29 mai)

Partager cet article

Repost0

commentaires