Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 21:49

Aujourd’hui, la section football vole de ses propres ailes, indépendante de l’Aviron Bayonnais Omnisports, club fondé en 1904. L’apparition officielle de la section football au sein de l’Aviron Bayonnais remonte au début des années 30, en 1935 exactement, à l’initiative de Owen Roe, Robert Lahet et Roger Dergein. Après une interruption due à la guerre, le ballon rond refait surface en 1947. Ce sont les premiers balbutiements d’une reprise plus ou moins chaotique. Sous la responsabilité du président Georges Darhan et du dirigeant Georges Vispaly, le football se hisse progressivement en Promotion Honneur de la ligue Sud-Ouest. Les premiers talents éclatent : Lissarague, Datcharry, Courtoisie etc …

                                                   Roger Lacaze

En 1943, Roger Lacaze remporte le concours du Jeune Footballeur. 25 ans après, en 1968, Christian Sarramagna lui succède, apportant à Bayonne un deuxième titre. Durant 25 ans (de 1952 à 1977), la section football de l’Aviron Bayonnais progresse grâce au dévouement de Jacques Sorin, véritable pionnier du football à Bayonne. Il participe à l’éclosion de joueurs professionnels tels Christian Sarramagna (AS St Etienne, Montpellier), Félix Lacuesta (AS St Etienne, Bastia, Lyon, Cannes), Jean Louis Cazes (AS St Etienne, Bastia), Jean Claude Larrieu (Cannes, Nice), Raymond Camus (Bordeaux, Toulouse), Robert Doyhenart (Fontainebleau). Le mérite de Jacques Sorin rencontre un large succès à tous les niveaux de la hiérarchie sportive. Il reçoit de nombreuses récompenses : médaille d’or de la Jeunesse et des Sports, médaille d’or en 1960 de l’Aviron Bayonnais, plaquette d’argent en 1971 de la part de la Fédération, également élu Oscar Sud-Ouest des éducateurs. Sa grande satisfaction est d’avoir découvert Didier Deschamps, lequel a fait ses classes à l’Aviron Bayonnais de 1980 à 1983 avant de connaître la carrière professionnelle que l’on sait.

                                                    Jacques Sorin

Quelques matchs mythiques entrent dans l’histoire du club. L’année 1973-1974, le club remporte la Coupe du Sud-Ouest et l’équipe senior atteint les 16ème de finale de la Coupe Nationale. L’équipe de la Coupe de France se compose alors de Jean Claude Larrieu, Jacques Camus, Cazes, Michel Sorin, Rodriguez, Datcharry, Ibarrart, Lacuesta, Raymond Camus, Begue, Martinez et Louis Camus. Cette performance inattendue les amène à affronter la prestigieuse équipe de Cannes. Le premier match se déroule à St Léon et se solde par un résultat nul, score 0/0. Rendez-vous sur la Croisette pour la revanche. Les Bleu et Blanc relèvent le défi jusqu’à la 117ème minute fatidique où les Cannois marquent un but signifiant la défaite des Bayonnais.

En 1978-1979, Marcel Luc prend la succession du talentueux Jacques Sorin à la tête des seniors qui réussissent un magnifique doublé, titre de champion Honneur de la Ligue du Sud-Ouest et accession à la division IV. Après un début de saison catastrophique avec 3 défaites consécutives, les joueurs du président René Matthys amorcent un spectaculaire redressement, alignent performance sur performance avec l’attaque la plus prolifique et passent de la lanterne rouge à la tête du classement après 6 mois d’invincibilité. Les joueurs s’appellent alors, Christian Duluc, Daubriac, Etchepare, Porcel, Chasseriaud, Garcia, Jacques Camus, Kamalsky, Michel Claerbout, Jean François Claerbout, Jean Pierre Sarramagna, Etcheverria, Morin, Boulous, Cigarroa, Michenet, Pecastaings, Pascassio, Misson, Olmeda, Datcharry, Ibarrart, Melenec, Iruite, Elissalt, Delgado, Ladeveze, Philippe Lacuesta, Lafourcade, Durandeux, Rodriguez, Louis Camus, Marchand.

                                           Equipe Division IV

Le groupe résulte du parfait amalgame entre une ossature d’anciens et l’incorporation de jeunes joueurs issus de la génération dorée de juniors qui avaient brillé 2 ans auparavant. En effet, les juniors remportaient en 1978 la Coupe Thierry, véritable Coupe du Sud-Ouest de leur catégorie et s’inclinaient la même année en 1/4 de finale de la Coupe Gambardella contre l’Olympique Lyonnais. L’Aviron touche les dividendes de son intérêt pour les jeunes comme en témoignent les titres de champions du District des Pyrénées-Atlantiques des minimes et cadets en 1976-1977. Ou encore la participation des frères Canton à la finale nationale du concours du jeune footballeur après un fameux doublé lors de l’épreuve régionale de Bordeaux, Pierre, premier et Alain, second. Tirant profit de cette politique formatrice, les Bayonnais conservent l’hégémonie régionale évoluant 6 saisons en quatrième division.

                      Les juniors remportent en 1978 la Coupe Thierry

Puis en 1985, il faut pallier l’exil d’une vingtaine de seniors suite à la descente de Division IV en Honneur. Et surtout en 1987 où il est nécessaire de redémarrer de zéro consécutivement au crash de fin de saison précédente engendrant le départ massif de l’équipe dirigeante et de nombreux joueurs désireux de créer un nouveau club à Bayonne. Les années 90 sont marquées par des résultats en dents de scie avec l’équipe fanion qui fait l’ascenseur au niveau régional. Cette mauvaise passe ne remet pas en cause le potentiel formateur de l’Aviron Bayonnais dont Xavier Ipharaguerre et François Grenet sont issus. Pantxi Sirieix a rejoint récemment le monde professionnel.

                                                     Manu Merin

                                            Christian Sarramagna

Depuis l’an 2000, la section football bénéficie d’une structure indépendante de l’omnisports sous la forme d’une association dite Loi 1901, nommée « Aviron Bayonnais Football Club ». L’an 2000 coïncide aussi avec le retour aux sources de Christian Sarramagna sollicité par Manu Merin, président du club. Les deux hommes forts de l’Aviron ont désormais pour objectif commun l’accession au championnat National en 5 ans. Un pari réussi puisque les Ciel et Blanc atteignent le championnat National à l’issue de l’extraordinaire saison 2003/2004 marquée par le titre de champion CFA et une formidable épopée en Coupe de France qui s'est conclue par un 1/8 de finale au Parc des Princes face au PSG. Une première dans l’histoire du football au Pays Basque.

-------------------------

Depuis cette saison extraordinaire, le club a vécu dans l'anti-chambre du football professionnel pendant 2 saisons en National qui s'est malheureusement terminée par une descente en CFA. Alain Pochat a pris la succession de l'équipe première et après 2 saisons en CFA, l'équipe retrouve le championnat National en 2009 pour y évoluer toujours aujourd'hui, dans un championnat plus relevé que jamais, en compagnie de prestigieuses équipes comme Bastia, Guingamp, Strasbourg, Cannes, Amiens .... Par ailleurs, en terme de niveau et de hiérarchie, les résultats d'ensemble du club en font le 2ème meilleur club aquitain derrière les Girondins de Bordeaux. Une chose est sûre, le football à Bayonne occupe désormais une place légitime et incontournable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Baiona - dans Historique
commenter cet article

commentaires