Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 21:40

L'Aviron en demi-teinte

Les Bayonnais ont réalisé une bonne première période avant de baisser de pied et de rythme en seconde. Ils abandonnent deux points importants contre leur bête noire (1-1).

Le Stade Bordelais a une nouvelle fois bien joué son rôle de chat noir, si tant est qu'il puisse exister ce genre d'adversaire. Et samedi soir, pour l'entame de leur championnat à domicile, ou presque, les joueurs de l'Aviron Bayonnais ont cependant évolué sur une pelouse impeccable à défaut d'user leurs crampons sur celle de Deschamps victime de champignons malintentionnés.

Question football, forts du partage des points obtenus chez la réserve des Girondins une semaine plus tôt, les Bayonnais ont entamé leur deuxième match contre le Stade Bordelais de la plus belle des manières. En ouvrant le score très rapidement grâce à leur quatuor offensif déjà bien au point. Labarbe trouve Poueys côté gauche et l'ancien angloy s'amuse de barata sur deux feintes de centre avant de servir idéalement Lestage qui catapulte le ballon de la tête au fond des filets de Valverde (10e, 1-0). L'Aviron ne pouvait pas mieux commencer. Sur leur lancée, les Bayonnais poussent encore avec quelques belles séquences offensives rapides et qui auraient mérité meilleur sort. Malheureusement, Poueys est signalé hors-jeu (21e), Lestage manque le cadre (27e) et Labarbe voit sa reprise de la tête à bout portant être déviée en corner après la parade exceptionnelle de Valverde (41e).

Le coup de massue. Et comme c'est souvent le cas, la moindre erreur défensive se paye cash. Juste avant de rentrer aux vestiaires pour la pause, le Bordelais Ritas parvient à trouver Benwadih entre deux Bayonnais et le meneur visiteur lobe astucieusement Bouet (43e, 1-1). Ce coup de massue assome les Bayonnais qui malgré quelques grosses occasions en seconde période ne vont pas parvenir à reprendre l'avantage. Labarbe manque l'immanquable sur un service de Lestage (53e), Poueys ne trouve pas le cadre à deux reprises sur des centres d'Heckly (66e, 68e) et Soubervie monté aux avant postes sur le dernier corner bayonnais voit sa reprise de la tête effleurer le montant droit de Valverde (90e). En face, le Stade Bordelais aura su rester compact, solide sur ses bases défensives mais manquant un peu de percussion offensive. Clemence aura bien été muselé par le duo Estrade-Laporte, seul Dia aura finalement été le plus menaçant. Au final, ce sont sans doute deux points de perdus mais la route du CFA est bien longue et la marge de progression des Bayonnais encore importante.

Sud-Ouest (Lundi 20 Août)

Partager cet article

Repost0

commentaires