Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 12:07

Anglet sur sa lancée

Les Genêts sont en verve en ce début de saison et le derby de samedi confirme la bonne santé de l'équipe. Les hommes de Jean-Louis Cazes et de Patrick Gestède ont glané leur troisième victoire consécutive sans avoir encore encaissé de but, et gagné par là même le match aller de ce derby basque. Malgré un début de rencontre tendu des deux côtés, ce sont les Angloys qui prennent le jeu à leur compte. Dans les vingt premières minutes, la possession du ballon est à mettre à l'actif des Jaune et Vert qui s'octroient des occasions par le buteur Elouarri. À deux reprises, le meilleur réalisateur du championnat inquiète Bouet qui reste vigilant. À la dixième minute, Darbon récupère un ballon libre et envoie son avant-centre en profondeur, mais ce dernier voit son tir détourné par le gardien de l'Aviron.

Le rapport de force s'équilibre ensuite, mais les approximations gagnent les deux camps. La tension et les erreurs individuelles témoignent du stress d'un derby. Ce sont les Bayonnais qui balbutient le plus leur football. Les maladresses s'enchaînent et ils ne parviennent pas à concrétiser leurs rares coups de pieds arrêtés. Le Ciel et Blanc le plus dangereux de la rencontre sera l'ancien Genêt Julien Poueys. À la 26e minute de jeu, il butte en déviation sur Guillaume Cherreau, le gardien des Genêts qui est décisif. 5 minutes avant la fin de la première de cette timide première mi-temps, le centre de Kévin Delavier trouve Jupiter Gueye qui décroise trop sa frappe. C'est la plus grosse occasion des quarante premières minutes. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score vierge.

La délivrance. L'Aviron entame la deuxième mi-temps avec des intentions plus franches. Poueys et Heckly se procurent deux occasions, mais l'excellent Guillaume Cherreau veille au grain. Les deux équipes se neutralisent par la suite, mais ce sont les Angloys qui vont se montrer les plus réalistes. À la 64e minute, les Vert et Jaune délivrent le stade St Jean et ses supporters. Kévin Delavier, après avoir percé la défense, sert un caviar à David Trentin qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets bayonnais. Quelques minutes plus tard, l'Aviron perd son ailier Sylvain Heckly qui se blesse à la cheville. Les Bayonnais ayant fait leurs trois changements terminent à dix.

Il reste moins de cinq minutes à jouer, et le gardien des Genêts, déjà excellent durant tout le match, sauve une nouvelle fois son équipe. Après avoir repoussé une première action des poings, « Monsieur Cherreau », repousse à bout portant une tête de Poueys. Dans le temps additionnel, Abdelhakim Elouarri aggrave le score sur une contre-attaque, et inscrit là son 6e but de la saison. Les Genêts confortent leur première place au championnat avec 12 points et surtout 9 buts inscrits en 3 matches. L'Aviron a pour sa part une semaine pour analyser ses erreurs et se reprendre.

Sud-Ouest (Lundi 27 août)

Partager cet article

Repost0

commentaires