Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 09:37

Une victoire aux forceps

L'Aviron s'offre son premier succès de la saison grâce à un doublé de Julien Poueys dans le premier quart d’heure. Au classement, les Ciel et Blanc sortent la tête de l'eau (12e place)

Les Bayonnais s'illustrent dès la première minute de jeu. Cédric Pardeilhan bénéficie d'un coup franc à l'entrée de la surface. Il décoche une frappe tendue qui trouve le poteau et qui ricoche sur le gardien de Poissy et sort de la zone dangereuse. Un manque de réussite alors que la frappe du défenseur ciel et clanc était limpide. Quelques minutes plus tard, Bouet se fait une frayeur en dégageant à ras de terre sur Fernandes Daveiga de Poissy qui tente un lob mais le gardien qui s'était replacé détourne d'une claquette.

15 minutes efficaces

C'est à la dixième minute de jeu que l'Aviron débloque son compteur. Fabien Labarbe déborde bien côté droit et centre pour Jérôme Lalanne. Le ballon est repoussé par la défense mais reste dans la surface de réparation et Julien Poueys suit bien et fustige le gardien adverse. Bayonne ouvre le score. Il ne faut pas plus de trois minutes aux Ciel et Blanc pour doubler la mise. L'Aviron obtient un coup franc au coin de la surface de réparation, côté gauche. Rémy Lacroix frappe en force, Poueys est sur la trajectoire, et d'une déviation de la tête, trompe une seconde fois le portier et capitaine de Poissy.

2 à 0 après seulement 15 minutes de jeu, la rencontre ne pouvait pas mieux commencer pour les hommes coéquipiers de Julien Laporte. Les Bayonnais font alors preuve d'une bonne utilisation des ailes, notamment sur les relances, et montrent aussi leurs qualités de repli défensif. À la 28e minute, le coup franc de Poissy est bien frappé devant la cage, mais le ballon fuit sans trouver preneur. C'est l'action la plus dangereuse à mettre à l'actif des visiteurs. En fin de première mi-temps, Jean-Christophe Bouet s'illustre sur des sorties aériennes impeccables. L'Aviron rentre au vestiaire avec l'avantage de 2 buts au tableau d'affichage.

Un autre visage.

En début de deuxième mi-temps, le gardien de l'AS Poissy veille au grain. Sur un centre, il s'interpose et enlève un ballon à Julien Poueys. Quelques minutes plus tard, il se couche bien sur une frappe de Labarbe. Malgré de nouvelles actions stériles de Poueys et Jérôme Lestage, auteur d'un très bon match, Bayonne éprouve des difficultés à garder le ballon montre un autre visage.

L'attentisme et les approximations gagnent le camp des locaux. Les passes appuyées de la première mi-temps deviennent molles et Poissy récupère des ballons intéressants. L'Aviron montre un visage qui ne lui ressemble pas. Fernandes Daveiga se procure une bonne occasion mais Bouet et sur la trajectoire de sa frappe tendue. À la 84e minute de jeu, Poissy se retrouve à dix après la blessure de Sakho. Même en supériorité numérique, les Bayonnais attendent toujours et tardent à repousser le danger loin de son camp. 2 minutes avant la fin de la rencontre, Manjoh profite d'un ballon traînant dans la surface pour réduire le score. Poissy se met donc à y croire et Bayonne se met à douter. Les cinq minutes de temps additionnel seront longues. Lestage trouve le poteau sur une belle action juste avant le coup de sifflet final qui libère enfin le public de Didier Deschamps sur les nerfs dans les dernières minutes.

Sud-Ouest (Lundi 17 septembre)

Partager cet article

Repost0

commentaires