Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 20:37

« On souhaitait confirmer, et on l'a fait »

En s'imposant en banlieue parisienne, face au deuxième du championnat, l'Aviron lance sa saison.

Confirmer. Après la victoire obtenue la semaine dernière contre Poissy, la première de la saison, le mot d'ordre d'Alain Pochat à ses joueurs était de confirmer ce succès en déplacement. Mais Sainte-Geneviève-des-Bois n'offrait pas vraiment un profil de victime. Après un accroc lors de la première journée, les Essonniens ont ensuite aligné quatre victoires et un match nul. Autant dire que la tâche semblait compliquée pour les partenaires de Laporte. Pourtant, six petites minutes après le coup d'envoi, les visiteurs prenaient déjà l'avantage. Lestage interceptait une mauvaise relance génofévaine et filait vers le but tromper Thénault d'un puissant tir croisé du droit (0-1, 6e). Les Franciliens auraient même pu encaisser un but quelques instants plus tôt, si la somptueuse volée de Coste n'avait été enlevée de sa lucarne par ce même Thénault.

Bouet impérial. Jusqu'ici, Bayonne n'avait pas vraiment brillé par son réalisme. Cette ouverture du score faisait donc autant plaisir aux deux courageux supporters qui avaient fait le déplacement en région parisienne qu'à Alain Pochat : « Face à une équipe qui ne prend pas beaucoup de but, j'avais rappelé à mes joueurs qu'il faudrait être efficace. Ils ont répondu à mes attentes ». Après la demi-heure de jeu, Racon et Diagouraga donnaient le tournis à la défense bayonnaise, et Bouet devait s'employer à plusieurs reprises, avant d'être suppléé par son poteau juste avant la pause, sur un coup franc lointain de Diagouraga. En seconde période, Bayonne continuait de subir, sans toutefois être acculé devant son but. Sainte-Geneviève se montrait cependant de plus en plus dangereux et la barre transversale venait à nouveau à la rescousse de Bouet, lorsque Diallo reprenait un ballon mal dégagé par la défense bayonnaise.

Côté visiteurs, les occasions étaient rares, mais à un quart d'heure de la fin, Basukisa était obligé d'arrêter de manière illicite Lestage, ce qui lui valait une expulsion. Même s'ils auraient certainement pu plier la rencontre avant, les hommes d'Alain Pochat quittaient tout de même la pelouse avec les quatre points de la victoire, pour le plus grand bonheur de l'entraîneur : « On souhaitait confirmer et on l'a fait. Le seul bémol, c'est qu'on n'a pas su tuer le match plus tôt. Je pense que cette victoire est méritée, même si je n'oublie pas que nos adversaires ont touché deux fois les montants. »

Sud-Ouest (Lundi 24 septembre)

Partager cet article

Repost0

commentaires