Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 16:40

Pari presque gagné

1 - 1

But de Philippe Lalanne (32è)

Il y aura eu une minute de trop dans ce match que l’Aviron semblait en mesure de remporter pour pouvoir remplir la mission qu’il s’était fixée, à savoir engranger 10 points sur 12 possibles lors des 3 dernières rencontres avant la trêve hivernale. Mais jusqu’à preuve du contraire, les matchs de football durent 90 minutes, les Bayonnais l’ont appris à leur dépends hier soir. Le but de l’égalisation parisienne inscrit par Bolongo à la 89ème minute fut cruel et anéantissait les espoirs de victoire de l’Aviron. Un gâchis phénoménal d’occasions de but et une erreur de concentration en fin de match contraignent donc les Bayonnais au partage des points avec la jeune équipe parisienne.

Pourtant, Philippe Lalanne avait montré la voie à ses coéquipiers en ouvrant le score d’une magnifique tête sur un corner à la 32ème minute et sa détermination tout au long de la rencontre fut tout autant exemplaire. D’ailleurs, la défense bayonnaise remaniée pour l’occasion, afin de pallier les nombreuses blessures et suspensions, n’a pas grand chose à se reprocher. Archidoit et Camiade ont bien tenu leur rang et se sont montrés à la hauteur d l’événement aux côtés de la charnière centrale Estrade-Lalanne impeccable hier soir. Les Txuri Urdin virent à la pause avec cet avantage d’un but qui laisse augurer d’une seconde période intéressante vu le déroulement de la première mi-temps et la maîtrise du match côté basque.

Les occasions de but vont se succéder en 2ème mi-temps pour les Bayonnais mais ils ne parviendront pas à se mettre à l’abri. Les Basques pêchent dans la finition. Une maladresse récurrente devant le but qui s’avèrera lourde de conséquence à l’arrivée. Le jeu de l’Aviron se délite petit à petit en fin de match avec des Bayonnais plus timorés et fébriles alors qu’ils avaient le match en main. Les joueurs de la capitale ont le monopole du ballon et le font bien circuler. Trop peut-être faute d’un certain manque d’agressivité et d’un relâchement au plus mauvais moment.

Ce qui devait arriver arriva, les Ciel et Blanc se font surprendre à la 89ème minute suite à une action anodine qui se conclut par un centre repris par Bolongo qui égalise à la stupéfaction générale. Dans le temps additionnel, sur une belle ouverture dans l’axe, Jérome Lestage qui file seul au but a la balle de match dans ses pieds, malheureusement, il manque son duel face au gardien parisien qui stoppe son tir. L’arbitre féminine siffle la fin du match dans la foulée. La frustration pouvait se lire sur les visages des 800 spectateurs qui avaient bravé un froid glacial et les joueurs rejoignaient les vestiaires conscients d’avoir raté le coche. Au niveau comptable, c’est le statu quo au classement étant donné que la plupart des équipes se sont neutralisées, l’Aviron occupe provisoirement une honorable 6ème place en attendant le week-end prochain que toutes les équipes aient le même nombre de matchs joués. Quoi qu’il en soit, l’attaque bayonnaise devra se montrer plus incisive et efficace devant le but en 2008 pour espérer grignoter quelques places. Samedi prochain à 19h00, 1/16 de finale de la Coupe d’Aquitaine pour l’Aviron qui se déplacera à Prigonrieux.

Partager cet article

Repost0

commentaires