Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 11:55

L'heure des réformes

Les clubs aquitains ont adopté samedi à Saint-Jean-de-Luz le principe d'une réforme des championnats régionaux jeunes dont le but est de « redynamiser » les championnats de districts.

Une équipe de « 100 000 joueurs ». Voilà comment se définit la Ligue d'Aquitaine de Football, réunie en assemblée générale samedi matin à Saint-Jean-de-Luz. Un rendez-vous important pour le football aquitain qui devait s'exprimer sur plusieurs réformes. Notamment celle portant sur une réorganisation des championnats de jeunes, des 13 ans aux 19 ans, destinée à terme à diminuer le nombre d'équipes évoluant au niveau régional. Et ainsi renforcer le poids, et le niveau, des championnats départementaux. « Il y a eu un débat important, souligne Joël Léonard, président de la Ligue de football d'Aquitaine. Important et légitime ». Un débat né essentiellement d'une inquiétude. « Les clubs sont attachés au niveau Ligue », reconnaît Joël Léonard.

Ligue très vaste

Les dirigeants aquitains ont dressé un constat qui les a donc conduits à estimer devoir réduire le nombre de clubs à ce niveau de compétition. « Aujourd'hui, il faut sans doute réunir un certain nombre de conditions, poursuit le président. Tant au nombre d'éducateurs formés, que du nombre de licenciés. Les clubs doivent également faire face à d'importants déplacements, parce que nous sommes une Ligue très vaste. Il y a un coût financier, mais aussi humain ».

 L'idée est donc d'organiser « des compétitions intéressantes et valorisantes au niveau district ». Il s'agit là de « redynamiser » les compétitions départementales. « Les jeunes doivent trouver du plaisir dans des compétitions de proximité ». Les jeunes joueurs mais aussi leurs accompagnants, qui ne seront plus obligés de traverser parfois un petit quart de la France pour aller jouer un match. Ainsi, il y aura, à la fin de la saison prochaine, moins de montée du niveau district vers le niveau régional. « Nous allons créer un groupe qui sera chargé d'une veille permanente », souligne le président. Cette réforme, adoptée samedi à une large majorité (1 050 voix pour, 482 contre), s'inscrit dans un projet global de développement du football aquitain. Pour Joël Léonard, « le niveau doit progresser ».

« Il faudrait un club en Ligue 2, un ou deux clubs de plus en National, et une représentation plus importante en CFA et CFA2 », estime-t-il encore. D'où l'intérêt de championnats de jeunes de meilleure qualité. Qui s'accompagnerait aussi d'une diminution des frais pour les clubs, notamment en ce qui concerne les déplacements. « Au-delà du projet sportif, nous devons tenir compte des contraintes économiques et de la baisse du nombre de bénévoles. On ne peut pas mener ce projet sans prendre en compte l'aspect économique ». Tout l'enjeu est là pour la LFA, concilier ses ambitions sportives sans négliger les contraintes auxquelles sont de plus en plus soumis les clubs.

Cette réforme des compétitions de jeunes serait un premier pas vers une autre, qui concerne, elle, les championnats nationaux seniors. De quatre poules de CFA, il n'y en aurait plus que trois, et quatre de CFA2 contre six actuellement.

Antoine Tinel – Sud-Ouest (Lundi 14 Juin)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans La vie du club
commenter cet article

commentaires