Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 18:52

Usé, Alain Pochat ne sera plus entraîneur la saison prochaine

Alain Pochat doit trouver des subterfuges pour donner ses consignes.

Alain Pochat doit trouver des subterfuges pour donner ses consignes.

La saison prochaine, Alain Pochat ne sera plus entraîneur de l'Aviron Bayonnais Football club. Une décision motivée par plusieurs motifs. À la tête de l'équipe première depuis maintenant six saisons, l'entraîneur de l'ABFC n'a pas la tâche aisée. Contraint de « lutter », selon ses propres termes, dans un championnat très difficile avec des moyens toujours à la limite, il s'estime arrivé « au bout d'un cycle ». Mais ce n'est pas la seule explication. La suspension d'un an, infligée par la commission supérieure d'appel de la Fédération française de football est également « un élément déclencheur » au retrait du technicien bayonnais.

Les faits remontent au 10 décembre dernier. Lors du 8e tour que les Bayonnais disputent, et perdent, à Niort (3-2), Alain Pochat est expulsé par l'arbitre. Juste avant, Jordan Chort est lui aussi exclu après un second carton jaune. Devant le banc basque, le ton monte. La FFF ne retient d'abord que le rapport de l'arbitre pour appuyer sa décision de suspendre Alain Pochat six mois. Les raisons invoquées sont dures : « brutalité ou violence envers un joueur ». La commission d'appel, qui s'est réunie mi-mars est encore plus sévère et double la peine. Provoquant la colère des dirigeants de l'Aviron Bayonnais, qui n'ont pu se rendre à l'audience. Leur avion a destination de Paris n'ayant pas pu décoller en raison du brouillard qui règne ce jour sur l'aéroport de Biarritz.

Injustice

La comparaison entre le rapport de l'homme en noir et les images des altercations va dans le sens de la défense bayonnaise. L'arbitre écrit dans son rapport que « M. Pochat attrapa par le col avec ses deux mains un joueur de l'équipe adverse ». Or, les images montrent clairement que c'est le joueur qui se dirige vers l'entraîneur bayonnais, qui pendant que les esprits s'échauffent sur la pelouse ne quitte pas sa zone technique. Le Niortais agrippe Alain Pochat, qui se dégage d'un geste de la main. À aucun moment, l'entraîneur bayonnais ne s'est dirigé vers le joueur pour le saisir au col. Il est alors exclu, raccompagné au vestiaire par un dirigeant. L'arbitre, qui est alors à plusieurs mètres de l'action, comme le montre encore la vidéo, prétend qu'Alain Pochat l'a insulté. Si le technicien basque ne nie pas les noms d'oiseaux, il assure que ceux-ci étaient destinés à un joueur, et non au directeur de jeu. Lequel devait avoir l'ouïe très fine pour en avoir été persuadé. Là encore, les images sont parlantes, l'arbitre est loin d'Alain Pochat, qui très distinctement, s'adresse aux joueurs. Les événements qui suivront, dans les vestiaires et dans la tribune restent entourés de flou. Face à cette injustice, aux conséquences graves, le club a pensé faire appel au CNOSF (Comité national olympique et sportif français) qui n'aurait pu que demander une conciliation. Toutefois, face aux peu de chances de voir la démarche aboutir, et aux frais engendrés par celle-ci, la procédure ne devrait pas être engagée.

Surtout, Alain Pochat ne sera donc plus sur le banc de l'Aviron Bayonnais FC la saison prochaine. « Je suis un peu usé. Pas forcément par le terrain, parce que j'adore ça, mais par des éléments internes et externes au club », soupire-t-il. Déjà l'an dernier, il avait pris la décision de céder sa place. Mais face au changement de direction en avril 2011, il avait décidé de poursuivre l'aventure. Aujourd'hui, il ne sait pas de quoi son avenir sera fait. « Le club me propose de rester auprès des jeunes. J'ai vu aussi avec la mairie de Bayonne, je peux réintégrer le service des sports. Soit je prends une année sabbatique, ou je tente une expérience ailleurs je ne sais pas ».

Pour l'heure, Alain Pochat est encore entraîneur de l'Aviron, même s'il n'est pas sur le banc lors des matchs. Et il y a une saison à finir, avec le maintien encore en vue. Ce soir, c'est Niort qui se présente à Deschamps, pour un match qui sent la revanche et que les Bayonnais doivent gagner pour espérer encore rester en National.

Antoine Tinel - Sud Ouest (Vendredi 27 Avril)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires